Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Rémi Bezançon
Le Mystère Henri Pick
Sortie le 6 mars 2019
Article mis en ligne le 7 mars 2019
dernière modification le 9 mars 2019

par Julien Brnl
logo imprimer

Sans grande prétention, le film nous permet de passer un chouette petit moment de cinéma, grâce à une belle complicité d’acteurs, une intrigue à tiroir aussi bien façonnée par une chronique pointant du doigt le monde de l’édition parisienne, que par de simples moeurs sociétales et études de couple, ce qui offre dès lors au scénario une part d’imprévisibilité, et de familiarité. 13/20

Signe(s) particulier(s) :

  • tiré du livre éponyme de David Foenkinos, auteur déjà adapté au cinéma pour « La Délicatesse » (2011), « Les Souvenirs » (2015), ou encore pour « Je Vais Mieux » (2018), tandis qu’il s’est déjà essayé à la co-réalisation avec son frère Stéphane, notamment pour « Jalouse » (2017) avec Karin Viard dans le rôle-titre ;
  • Fabrice Luchini et Camille Cottin se retrouvent après avoir joués ensemble dans un épisode de la série « Dix Pour Cent » (saison 2, épisode 2).

Résumé : Dans une étrange bibliothèque au cœur de la Bretagne, une jeune éditrice découvre un manuscrit extraordinaire qu’elle décide aussitôt de publier. Le roman devient un best-seller. Mais son auteur, Henri Pick, un pizzaïolo breton décédé deux ans plus tôt, n’aurait selon sa veuve jamais écrit autre chose que ses listes de courses. Persuadé qu’il s’agit d’une imposture, un célèbre critique littéraire décide de mener l’enquête, avec l’aide inattendue de la fille de l’énigmatique Henri Pick.

La critique de Julien

Cette semaine, embarquez au cinéma pour une partie de Cluedo littéraire en compagnie d’un duo totalement improbable, formé par un critique littéraire parisien campé par Fabrice Luchini, et une professeur bretonne qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, et interprétée par Camille Cottin. Alors qu’on lui doit notamment le sublime « Le Premier Jour du Reste de ta Vie » (2008), Rémi Bezançon quitte le domaine de l’introspection, et consacre son nouveau film à l’adaptation libre du livre éponyme de David Foenkinos, autour d’une enquête liée à un livre tombé de nul part, et publié avec succès, mais étrangement signé par un homme défunt n’ayant jamais rien écrit de sa vie...

Dans « Le Mystère Henri Pick », il est donc question d’un manuscrit découvert dans une petite bibliothèque de Bretagne, dans le Finistère, au rayon des manuscrits refusés, et sur lequel une jeune éditrice va tomber. Persuadée qu’il s’agit-là d’un chef-d’œuvre, elle s’empressera alors de le publier, sauf que ce dernier est signé par un certain Henry Pick, qui n’est autre qu’un pizzaïolo breton du coin, décédé deux ans plus tôt, lui qui d’après sa veuve n’écrivait rien d’autre que des listes de courses...

L’ouvrage défraie tellement la chronique et rencontre un tel succès que Madame Pick, sa fille Joséphine et l’éditrice se retrouveront très vite sur le plateau de l’émission de Jean-Michel Rouche, un critique littéraire usé, tombant un peu dans l’oubli. Sauf que ce dernier se laissera emporter, et ne pourra s’empêcher de se questionner en direct sur la plausibilité de cette « trop belle » histoire... Viré pour ses propos offensants, et plaqué par la même occasion par son épouse, le célèbre journaliste, tombé en disgrâce et avide de reconnaissance, et persuadé qu’il s’agit là d’une machination, se mettra alors en marge d’une quête obstinée pour la vérité, afin de prouver qu’il avait raison... C’est là que préférant garder à l’œil sur lui, Joséphine décidera de l’accompagnera dans son enquête, de Paris à Crozon, elle aussi perturbée par cette histoire...

Le point de départ de cette comédie permet tout d’abord d’illustrer tout le beau monde qui peut être touché de près ou de loin par le processus de création d’un livre, et révèle par la même occasion une satire sur le monde littéraire. Aussi, il questionne aussi sur la paternité d’un roman et de ce que son auteur en attend - ce qui peut d’ailleurs, dans certains cas, être étonnant. Au travers de cette enquête, le duo rencontrera ainsi une multitude de personnages liés ou non à ce manuscrit.

D’une jeune et belle éditrice (Alice Isaaz) en plein ascension, à son compagnon écrivain (Bastien Bouillon) qui ne rencontre pas le succès escompté, en passant par la responsable de la (maintenant) célèbre bibliothèque (Marie-Christine Orry), ou encore des fantômes du passé revenant à la surface, autant dire que le mystère porte bien son nom ! Sans lâcher du lest, le film de Rémi Bezançon embarque le spectateur avec lui dans les coulisses d’une énigme en bonne et du forme, avec ses bonnes et fausses pistes, et portée par un duo qui devra se convaincre l’un et l’autre des différentes pistes. Fabrice Luchini est évidemment très bon dans son rôle d’homme pointilleux et au flegme prononcé pour convaincre autrui, tandis que le personnage de Camille Cottin parvient à lui répondre avec un léger air condescendant, étant donné qu’elle croît dur comme fer à cette histoire, et au fait que son papa lui aurait laissé, à elle et sa maman, un héritage caché...

Roman d’un roman, « Le Mystère Henri Pick » est un sympathique moment de cinéma où les allers-retours ne se comptent pas, mais où les interactions entre les personnages pèsent finalement plus que le dénouement, d’autant plus que celui-ci se révèle quelque peu décevant, avec un léger goût d’inabouti, ou en tout cas concernant le devenir de certains personnages, alors qu’on était pourtant bien curieux de savoir ce qu’ils allaient devenir, et comment le dénouement allait influencer leur route... Espiègles et parfois cocasses, les dialogues apportent également beaucoup à l’intrigue, assez ludique, mais un soupçon trop dispersée.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Le fidèle
le 6 novembre 2017
La fête est finie
le 30 mai 2018
Blade Runner 2049
le 31 octobre 2017
L’Insulte / The Insult
le 23 avril 2018
Les Invisibles
le 10 janvier 2019
Lucky
le 26 avril 2018
Knock
le 26 octobre 2017
La Belle et la Meute
le 19 janvier 2018
Pour vivre heureux
le 10 décembre 2018
Insidious 4 : la Dernière Clé
le 16 janvier 2018
RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.28