Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Du 21 au 26 novembre 2017
Le Festival Peliculatina, six ans déjà !
Cinéma Galeries - Vendôme - Flagey
Article mis en ligne le 10 novembre 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

En cette fin d’année, les festivals se suivent, au risque de se bousculer, mais ne se ressemblent pas. Se calant entre le Pink Screen Festival (du 9 au 18 novembre), Filmer à tout prix (du 23/11 au 2/12), Cinémamed (du 1er au 8 décembre) PELICULATINA se place donc dans les interstices des dates disponibles. Il faudrait qu’un jour tous les responsables se mettent autour d’une table pour gérer les agendas. Cela permettrait au public de mieux participer (et aussi aux journalistes d’assister de façon confortable aux conférences de presse).

Peliculatina sort lentement de la petite enfance, avec cette sixième année. Si le Festival est aux couleurs de l’Amérique latine (c’est la majorité de sa programmation), il ne renie pas pour autant ses origines ibériques en offrant un fil portugais le mercredi 22 novembre à 19h00 avec le film – “António, um, dois, três” (au Vendôme) et un film espagnol le lendemain à 11h00, toujours au Vendôme, avec “Novatos”, suivi d’un débat sur le bizutage. Ce film et le débat concerneront particulièrement le milieu estudiantin, mais pas que. Il y a encore d’autres films ibériques. L’essentiel du programme vise cependant l’Amérique latine, avec un thème intitulé MUTATIONS, « dans l’intention de lancer un défi afin d’ouvrir un débat sur notre réalité sociale et économique actuelle. ». L’on trouvera tout l’agenda sous ce lien.

L’ouverture se fera le 21 novembre, à 19h30 au cinéma Galeries, avec le film mexicain Soy Nero, tandis que la clôture aura lieu à Flagey, le dimanche 26 novembre, à 19h30, avec la projection en avant-première du film argentin El Prisidente, de Santiago Mitre, avec, notamment, Ricardo Darin. le film sortira officiellement en Belgique en janvier 2018.

Nous ne pouvons que recommander chaudement les amateurs d’exotisme, mais pas que, les cinéphiles (mais pas nécessairement) et tout homme et femme qui souhaite jeter un regard sur ce monde « latino » en mutations. Ce monde est aussi et désormais le nôtre. Les passerelles sont réciproques. Leur vision du monde à travers le cinéma peut nous aider à comprendre le monde, notre monde, notre Occident, lui aussi en mutation. Ce Festival, comme d’autre, nous invite à nous décloisonner, à quitter nos a priori, nos clichés et à « penser autrement », à « rêver autrement » !

Informations supplémentaires :





Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53