Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Du 29 septembre au 6 octobre 2017
Le FIFF à Namur
32e édition
Article mis en ligne le 14 septembre 2017
dernière modification le 9 octobre 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Le FIFF Namur, présentation

Depuis 1986 et sa 1ère édition, le Festival cinématographique de Wallonie a changé de nom pour devenir le Festival International du Film Francophone de Namur. Il a surtout grandi et est désormais reconnu, fréquenté et apprécié par tous dans le monde du cinéma francophone et par ses milliers de spectateurs. Représentants de toute la diversité de la Francophonie, ses différents Jury remettent chaque année les différents Bayard, honorant un cinéma varié et sans cesse renouvelé.

Le FIFF est un Festival qui s’est toujours voulu convivial, créatif, rassembleur et professionnel. C’est un lieu d’apprentissage, de partage, de réflexion, de compréhension ; un Campus à l’écoute des vibrations du monde. C’est un espace de liberté indispensable en ces temps de barbarie retrouvée, de destruction du patrimoine universel.

Le FIFF est aussi un Festival de passion et de travail, une direction et une équipe enthousiastes ; un rassemblement annuel, un Espace professionnel, au service de la Francophonie.

Historique

Le « Festival cinématographique de Wallonie » fut créé en 1986 par Jean-Louis Close, André Ceuterick, René Fauvel ainsi que Luc et Raoul Hemelaer, suite au défi culturel lancé lors du Sommet de Paris par les chefs d’Etats et de Gouvernements ayant en commun l’usage du français. L’objet étant de présenter une sélection de films de l’ensemble francophone, le Festival de Wallonie reprend le flambeau qu’a dû abandonner le « Festival International du Film et d’Échanges francophones » (FIFEF), né dans les premières années de l’après-guerre, et qui voulait démontrer d’une part que le cinéma anglo-américain n’était pas le véhicule universel du 7e art, et d’autre part qu’il n’est pas de cinéma « en français » que de France.

Source et suite

Diaporama : quelques souvenirs de l’année dernière

Copyright FIFF



Mots-clés associés



Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31