Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE est le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour les radios RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
Larguées
Réalisateur(s) : Eloïse Lang
Article mis en ligne le 26 avril 2018
dernière modification le 29 juillet 2018

par Julien Brnl
logo imprimer

« Larguées » ne passe évidemment pas à côté de (mauvais) stéréotypes du genre, tandis que le comportement des personnages est souvent trop appuyé. Mais force est de constater que l’on rigole de bon cœur, ce pour quoi nous sommes venus. - 14/20

➡ Vu au cinéma Acinapolis Jambes - Sortie du film le 18 avril 2018

Signe(s) particulier(s) :

  • second film de Eloïse Lang après « Connasse, Princesse des Cœurs » (2015), dans lequel elle dirigeait déjà l’actrice Camille Cottin, tandis que cette dernière retrouve l’actrice Camille Chaloux après « Les Gazelles » de Mona Achache (2014) ;
  • Prix du Public et Prix d’interprétation féminine pour Camille Cottin à l’issu du dernier Festival du film de comédie de l’Alpe d’Huez ;
  • remake du film danois « All Inclusive » de Hella Joof (2014), déjà ré-adapté en 2017 par Karin Fahlén.

Résumé : Rose et Alice sont deux sœurs très différentes. Rose est libre et rock n’roll. Alice est rangée et responsable. Elles ne sont d’accord sur rien, à part sur l’urgence de remonter le moral de Françoise, leur mère, fraîchement larguée par leur père pour une femme beaucoup plus jeune. La mission qu’elles se sont donnée est simple « sauver maman » et le cadre des opérations bien défini : un club de vacances sur l’Ile de la Réunion…

La critique

Avec « Larguées », Eloïse Lang se devait de confirmer tout le bien que l’on pensait de sa verve, après sa première (co-)réalisation « Connasses, Princesse des Cœurs », dans laquelle elle dirigeait déjà Camille Cottin (révélée par ce même rôle dans la série de Canal+). Pari réussi avec cette comédie à l’humour bien senti, emmenée par un trio d’actrices très complices, et baignée d’un goût exotique bienvenu. Ça sent déjà l’été !
Tandis que Rose (Camille Cottin) est une fille dévergondée, instable, qui ne vit pas plus de deux jours dans la même ville, et qui ne voit sa mère que deux fois sur l’année, Alice (Camille Chamoux) est une mère de famille un peu coincée, vivant dans les jupes de sa mère. D’ailleurs, cette dernière (Miou-Miou) vient tout juste de se séparer de son mari, parti avec une plus jeune. Voilà pourquoi les deux sœurs décident s’en occuper en urgence, en l’emmenant en vacances...

Ce qui donne du grain à ce trio, ce sont ses fortes personnalités, et la relation qu’elles entretiennent, révélant parfois des situations décalées à mourir de rire. On s’y attache d’ailleurs assez vite, preuve qu’elles font la paire. La réalisatrice n’en oublie pas pour autant ses seconds rôles, assez décalés, c’est-à-dire toutes les rencontres qu’elles feront sur place. Et autant vous dire que tout ce beau monde vous réservera quelques bons sourires, voir des éclats de rire, que ça soit par un certain comique de situation, que par des répliques jouissives.

En effet, partant d’un postulat assez simpliste, « Larguées » fait preuve d’une belle efficacité dans sa mise en scène, où une succession de gags et de dialogues savamment pensés font très souvent mouche. Ainsi, on suit les journées après les autres, en commençant toujours par un réveil particulièrement régalant.

Plusieurs thèmes sont ici abordés au travers des vacances de ces trois nanas, tels que le fait de rebondir après une séparation, la complicité et la relation mère-filles, ou encore les différences (flagrantes) de personnalités au sein d’une même fratrie. Aussi, la réalisatrice a eu la bonne idée de ne pas banaliser le chemin que semblent emprunter ses personnages au fur et à mesure du récit. Autrement dit, elle ne prend pas parti pour leur futur, et affiche simplement une tranche de vie d’un groupe fraîchement rencontré, et des sentiments qui en découlent, dans un coin de paradis, qui ne pourraient sans doute pas forcément fonctionner ailleurs.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Bad Moms 2
le 29 novembre 2017
Au Poste !
le 16 juillet 2018
Razzia
le 12 mai 2018
Avengers 3 : Infinity War
le 14 mai 2018
Mon Ket
le 13 juin 2018
I, Tonya
le 26 avril 2018
The place
le 8 juillet 2018
Le Retour du héros
le 26 avril 2018
Blue
le 19 mai 2018
Bienvenue à Suburbicon / Suburbicon
le 17 décembre 2017
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.15