Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Un film de Claudio Capanna
La vie à venir... (en 360°)
La vie des prématurés vue depuis une couveuse...
Article mis en ligne le 3 novembre 2016
dernière modification le 21 novembre 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

Synopsis : Les jumeaux Eden et Léandro sont nés grands prématurés. Hors du ventre de Laurence, ils se retrouvent précipités dans un monde hospitalier hostile et inquiétant, fait de bruits de machines et de médecins en blouse blanche. Au fil des semaines au service de néonatologie, la mère et les enfants luttent pour leur survie. Hémorragies, problèmes respiratoires : entourée de l’équipe médicale, Laurence vit au rythme des jumeaux, entre espoirs d’amélioration, fatigue et déception, peur de la mort. Le lien qui les lie est organique, vital. Ensemble, ils livrent un combat acharné pour la vie.

L’agenda :
Sortie évènementielle à partir du 14 novembre.

  • 14/11 Vendôme.
  • 17/11 Mons.
  • 18/11 Venerie.
  • 24/11 Ath.
  • Diffusion RTBF et ARTE en décembre.
  • Projet 360 online par la RTBF pour la journée mondiale de la prématurité le 17/11.

Le flyer de présentation :

Note du réalisateur

« Je suis né prématuré de quelques semaines, en février 1980. Évidemment, à plus de trente ans, je n’ai plus aucun souvenir distinct de cette expérience. Les seules informations que je possède viennent des récits de mes parents, ou de mon frère aîné.
Dans les années 80, à l’époque de ma naissance, les services hospitaliers pour les enfants prématurés étaient des lieux complètement cachés du reste du monde. Mais au cours des dernières décennies, les services de néonatalogie se sont progressivement ouverts au monde extérieur, grâce à de nouvelles techniques médicales qui prévoient la participation constante des parents aux soins des enfants. Lorsque j’ai découvert ces changements en 2012, j’ai commencé à me pencher sérieusement sur l’idée de réaliser un film sur les enfants prématurés, une envie qui me démangeait depuis bientôt 10 ans. Et l’hiver dernier, j’ai rencontré une femme qui s’est révélée fondamentale pour mes recherches : Anne Pardou, ex-directrice d’un service de néonatalogie, m’a ouvert les portes de l’hôpital Érasme.
Premières impressions : les pièces du service sont des lieux mystérieux, elles semblent se trouver dans le territoire d’une fable. Les couveuses ressemblent à des petits vaisseaux spatiaux construits pour transporter dans le temps et l’espace de petites créatures encore en gestation.

En me penchant sur l’un des prématurés, la vision d’une séquence d’un film qui a bouleversé ma vie me revient : dans “La Ballade de Bruno” de Werner Herzog, un médecin démontre au protagoniste du film comment un enfant prématuré possède déjà des réflexes de survie étonnants et innés malgré son évidente fragilité. Le médecin attrape les mains du nourrisson et le soulève. Le prématuré s’accroche alors aux doigts du médecin et reste suspendu dans le vide, se tenant par la seule force de ses minuscules bras pour ne pas tomber. J’ai compris précisément à cet instant ce que je cherchais à filmer : le réflexe de survie originel inhérent à tout être humain quelque que soit le contexte ou la situation où il se trouve ; filmer la puissance fascinante et mystérieuse qui s’en dégage. »
Claudio Capanna


flèche Sur le web : Lien vers le site du film



Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31