logo article ou rubrique
Les courts à Los Angeles
La réalisatrice Québécoise Sergine Dumais brille à Hollywood !
Un mini thriller comique à twist !
Article mis en ligne le 16 septembre 2020
dernière modification le 18 septembre 2020

par Charles De Clercq

Communiqué de presse :

La réalisatrice Québécoise Sergine Dumais brille à Hollywood. Sa comédie Wichita, aura sa première mondiale à LA SHORTS, un festival qualifiant pour les Oscars.

(Montréal, QC) – Le 15 septembre 2020. LA SHORTS International Film Festival, le plus grand festival de courts métrages de qualification aux Oscars en Californie, vient de sélectionner Wichita de Sergine Dumais, une réalisatrice Québécoise oeuvrant à Los Angeles depuis 10 ans. Le mini thriller comique de cinq minutes que Sergine à produit avec le scénariste Bo Price fait battre le cœur et met en lumière l’infidélité moderne, avec une “twist”.
Le court métrage excentrique met en vedette la Québécoise Maxim Roy (19-2, Shadowhunters) et l’acteur Américain Jeremy Sisto (FBI, Six Feet Under).

Wichita (bande-annonce)

Les projections virtuelles auront lieu du 2 au 31 octobre 2020 sur le site du festival :
www.LAShortsFest.com.

Wichita raconte l’histoire d’une femme moderne, Sara, qui reçoit une demande inattendue de son mari alors qu’elle se trouve dans les bras de son amant. Sara n’a que quelques minutes pour rentrer chez elle avant de se faire prendre à son propre piège d’infidélité. Pour gagner du temps, Sara pose des questions interminables sur Wichita, KS à son mari. À quoi ressemble Cowtown ? Et la maison de Kirstie Alley ? Et Pizza Hut ? Cela n’a-t-il pas commencé là aussi ? Dans cette course contre la montre folle et humoristique, nous voyons à quelle vitesse une femme courra pour sauver son mariage.

«  Wichita est une histoire de trahison », explique la réalisatrice Sergine Dumais. « Et l’agonie de se battre pour l’amour - surtout si vous vous battez pour l’amour de toutes les mauvaises "manières, » ajoute-t-elle.

La prémisse du film a été inspirée par l’enfance du scénariste Bo Price à Wichita, KS. « Quand j’étais enfant, Pizza Hut était roi, Barry Sanders a remporté le Heisman et Kirstie Alley a décroché Cheers. Je voulais rendre hommage à ces monuments locaux, » se souvient-il.

Sergine Dumais a ajouté une saveur québécoise à son film, lequel fut tourné à Los Angeles. Originaire de Montréal, elle a débuté sa carrière en jouant et en dirigeant du théâtre musical au Québec avant de déménager à Los Angeles pour diriger les doublages en français de plus de 20 longs métrages hollywoodiens.

Pour Wichita, son premier court métrage, Dumais a décroché sa distribution de rêve avec Jeremy Sisto et sa compatriote Maxim Roy. Elle décrit le talent de Sisto comme « hors de ce monde » et celui de Roy comme « magnétique ».

Le film a également un look et un son québécois. Dumais a recruté Serge Desrosiers de Montréal comme directeur de la photographie, et pour la musique, elle a choisi L’amour est sans pitié, la chanson culte de Jean Leloup.

Plus d’informations sur Wichita :
-* Site Web officiel (Film)