Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Matt Reeves (2014)
La planète des singes : l’affrontement
Sortie le 30 juillet 2014
Article mis en ligne le 1er septembre 2014
dernière modification le 29 novembre 2014

par Charles De Clercq

Titre original : Dawn of the Planet of the Apes (Matt Reeves - 2014)

C’est l’été sur RCF, l’émission Cinécure est en vacances. Je vous avais annoncé, dans l’émission du 12 juillet, les films qui sortiront les 23 et 30 juillet et que j’avais déjà vus en vision presse. Ce ne pouvait donc pas être le cas de ce second volet de la saga de la Planète des singes que j’ai vu ce matin. Voici un écho pour vous donner quelques indications avant d’aller le voir en salle à partir du 30 juillet.

Synopsis : Une nation de plus en plus nombreuse de singes génétiquement évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui ont survécu au virus dévastateur qui s’est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui imposera l’espèce dominante sur Terre.

Le reste de l’histoire se lira sur la fiche Wikipedia mais le scénario est très simple.

J’ai vu le film en 3D. Si celle-ci est honorable et n’assombrit pas trop le film, elle aurait probablement eu plus de pertinence encore si le film ne s’était pas contenté du format 1.85. En effet, ce long métrage (130’) aurait véritablement mérité le format scope au vu de la quantité d’effets spéciaux souvent très spectaculaires. On se doute de la quantité d’écrans verts qui furent nécessaires pour le film et, dès lors, de la difficulté pour les acteurs de jouer leurs rôles, dont certains en motion capture.

Les images de synthèse et les personnages en motion capture sont souvent très bons et ces derniers volent littéralement la vedette aux humains.
Serkys excelle donc à nous présenter un César très humain. Et si César doit mourir (ou pas) ce sera par la main de celui qui a sa confiance, Koba (excellent Toby Kebbell).

Plus que l’histoire, convenue et tenant sur une demi-page A4, ce sont des questions éthiques qui pourront être relevées (tenant compte, bien entendu, de toutes les limites du genre blockbuster) : faut-il privilégier la paix ou la guerre ? l’irréversibilité de l’action humaine (ou simiesque !) ? qui est le plus humain et le plus animal ? ou finalement ne sommes-nous pas les mêmes (ce que laisse entendre un des protagonistes dans la dernière partie du film) ?
En effet, les uns et les autres, singes et humains, sont miroirs l’un de l’autre jusque dans leurs leaders : dans l’un et l’autre camp il y aura un guerrier et un pacificateur...

Un troisième opus devrait voir le jour, avec probablement un accent (plus) violent si l’on en croit le dernier échange entre César et Malcom.

IMG/html/bvxvl8u7iry-c81f.html
La Planète des Singes : L'Affrontement - Bande annonce finale [Officielle] VOST HD - YouTube


Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

L’embarras du choix
le 6 mars 2017
Reveka
le 21 février 2017
A Perfect Day
le 7 février 2016
Fritz Bauer, un héros allemand (Der Staat gegen Fritz Bauer)
le 24 février 2016
Collateral Beauty (Beauté cachée)
le 17 décembre 2016
Un peuple et son roi
le 2 septembre 2018
Call Me Be Your Name
le 28 janvier 2018
Lady Macbeth (The Young Lady en France)
le 11 mars 2017
American Assassin
le 2 octobre 2017
Métamorphoses
le 31 janvier 2015
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.99