Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Alexandre Castagnetti
La colle
Sortie le 9 juillet 2017
Article mis en ligne le 8 juin 2017
dernière modification le 26 juillet 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Je n’ai pas tenu plus de dix minutes dans la salle !
Demandez l’avis de vos ami(e)s ! On suppose que cela plaira aux ados !

Synopsis : Benjamin hérite injustement de deux heures de colle un samedi. Il réalise une fois sur place que Leila, la fille dont il est secrètement amoureux, fait partie des collés ce jour-là. Et mieux encore : elle vient s’asseoir à côté de lui car il est le seul à avoir son livre de maths ! Alors qu’il va aux toilettes se rafraîchir les idées, lorsqu’il en revient, il se retrouve projeté comme par magie au moment où Leila vient s’asseoir à côté de lui !

Benjamin est bloqué dans une boucle temporelle : s’il s’éloigne de Leila plus de trois minutes, il est renvoyé au début de la colle ! Et tout ça parce que le génie de l’application Akinator a exaucé son vœu de la veille : « Je voudrais que Leila et moi on soit ensemble »…

Coller aux basques de Leila jusqu’à la sortie, obtenir un baiser de gré ou de force, Benjamin va tout tenter pour sortir de ce piège, en se coltinant un pion tortionnaire, un gardien libidineux, une infirmière un peu spéciale et la pire bande de cancres du lycée….

Acteurs : Arthur Mazet, Karidja Touré, Thomas VDB, Sonia Rolland.

Je partais avec des pieds de plomb à cause du Grimoire d’Arkandias... mais il y avait quand-même Tamara, de quoi donner une chance au film et à son réalisateur !

J’ai abandonné après dix minutes ! Le reste semblait très prévisible (peut-être que je me trompe !) : les gags et situations du début du film seront revécus par les protagonistes dont seul Benjamin aura conscience bien entendu. Il va tenter d’améliorer les choses, certaines vont empirer... et on se fera une journée sans fin... en moins bien. Il devrait y avoir les enjeux classiques de celui qui sait, par rapport aux autres qui risquent d’être les marionnettes d’un démiurge « tout puissant ». Resterait donc à voir la façon dont le scénariste va faire sortir le « héros » de la boucle infernale.

Le film est tourné au moins en partie au Collège jésuite Saint-Michel, à Bruxelles, probablement avec peu de moyens et des acteurs peu connus du grand public (sauf Arthur Mazet). L’enjeu était totuefois trop faible pour que je reste, d’autant qu’il y a quand même un sérieux problème de casting quand des lycéens sont joués par des acteurs qui ont 25 à 27 ans ou plus !


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Insoumise
le 6 mars 2017
Lola Pater
le 10 juin 2017
Papa ou maman 2
le 17 novembre 2016
Un peplum : 300, Rise of an Empire
le 1er septembre 2014
Viceroys House
le 15 juin 2017
Mes séances de lutte
le 2 mai 2015
The Transporter Refueled (Le transporteur - héritage)
le 7 septembre 2015
Une histoire de fou
le 20 novembre 2015
Love
le 2 juillet 2015
Alibi.com
le 10 février 2017


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.25