Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Warner Home Video
La cinquième et dernière saison de Person of Interest
est disponible en Blu-ray™ et DVD à partir du 5 avril
Article mis en ligne le 1er avril 2017

par Charles De Clercq
Imprimer logo imprimer

Saison 5 de la série : 7,5/10 — Image : 8/10 — Son : 7,5/10 — Menus : 8/10 — Bonus : 6/10

Présentation Warner : Après 5 saisons, Finch débranche sa Machine. Au cours de cette ultime saison de Person Of Interest, l’équipe se débarrasse définitivement de Samaritan. Au fil des années, cette série créée par Jonathan Nolan (The Dark Knight, The Dark Knight Rises, Westworld) et produite par J.J. Abrams, a toujours été acclamée par la critique et a notamment été nommée pour un Emmy.

La cinquième saison de Person of Interest sort le 5 avril en Blu-ray™ et DVD.
Le coffret comprenant l’intégrale de la série est également disponible à partir de cette date.

Synopsis : Maintenant que Samaritain est activé et appuyé par le gouvernement américain, le temps est compté pour l’ex-agent de la CIA John Reese (Jim Caviezel), le génie de la technologie Harold Finch (Michael Emerson), le détective Lionel Fusso (Kevin Chapman), l’ex-agent du gouvernement Sam Shaw (Sarah Sahi) et la hackeuse Root (Amy Acker) dans les derniers épisodes de ce thriller palpitant mêlant crime et conspiration.

Nous avions déjà présenté sur ce site la saison 3 en juillet 2015 et la saison 4 en juillet 2016. La cinquième saison arrive déjà ce 5 avril... beaucoup plus tôt donc que les années précédentes et il y a une raison à cela : la saison est réduite (ou condensée selon les points de vue) en 13 épisodes. L’on est confronté ici au problème « classique » des séries télévisées : comment et quand conclure (ou l’inverse !). Si une série permet de développer intrigue et personnages en se donnant le temps d’un déploiement, il faut arriver à conclure, d’autant que l’on ne se trouve pas dans le cas des soap opera faits pour durer, durer... Il ne faut pas se leurrer : les impératifs économiques sont primordiaux et ils se mesurent au taux d’audience. Il y parfois des fans clubs qui demandent que l’on ne mette pas fin à leur série et surtout aux personnages auxquels ils se sont attachés, râlant lorsque les scénaristes mettent fin à la vie de l’un d’entre eux. Malgré ces impératifs économiques, il faut encore maintenir une cohérence scénaristique. c’est ainsi qu’il arrive à un moment ou l’autre ou une série passe par un creux : il n’y a plus rien à dire d’intéressant, rien de neuf... sinon tirer sur la ficelle en espérant qu’elle ne casse pas. Parfois on rebondit, mais c’est rarement le cas. Il est cependant certaines séries qui arrivent à terminer en beauté.

Nous sommes ici avec Person of Interest arrivés à la fin du potentiel exploitable de la série et, même si l’on s’est attaché aux personnages, il était difficile de poursuivre plus loin les pistes mises en place à partir de la saison 4 (et déjà en fin de saison 3). On pouvait ronronner ou terminer comme ici, assez honorablement, mais, comme aux échecs, en sacrifiant une pièce pour sauver le roi. Je ne vais pas en dire plus pour ne pas déflorer l’intrigue et ses ultimes rebondissements qui nous mèneront en très haute atmosphère.

Ceux qui sont, comme moi, fans de versions originales sous-titrées (ou pas) (re)verront ce cinquième épisode déjà diffusé en télévision. Les autres qui ont attendu patiemment après le dernier épisode de la saison 4 se rueront dès le 5 avril sur la cinquième saison. Et pour ceux qui ne connaissent pas la série, ils pourront acheter le coffret de l’intégrale qui leur coûtera (seulement) le prix de deux saisons ! En plus, ce sera pendant les vacances de Pâques et ceux qui ne seront pas au BIFFF pourront en profiter pour se gaver de la série surtout si le beau temps n’est pas au rendez-vous !

Côté technique, c’est toujours du Warner, simple et efficace. La qualité des images est bonne à excellente, le son est au top, mais les bonus sont limités à la portion congrue.

Bonus

  • Person of Interest : 2015 Comic Con panel
  • Revelations of Person of Interest
  • Finale for the Fans

Diaporama


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB

Mots-clés associés



pucePlan du site puceEspace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.43