Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Les critiques de Julien Brnl
La Mélodie
Réalisateur : Rachid Hami
Article mis en ligne le 16 novembre 2017

par Julien Brnl

➡ Vu au cinéma Acinapolis Jambes - Sortie du film le 08 novembre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • présenté à la Mostra de Venise 2017 en sélection officielle hors compétition ;
  • l’équipe du film a pu poser ses caméras à la Philharmonie de Paris pendant trois jours.

Résumé : A bientôt cinquante ans, Simon est un violoniste émérite et désabusé. Faute de mieux, il échoue dans un collège parisien pour enseigner le violon aux élèves de la classe de 6ème de Farid. Ses méthodes d’enseignement rigides rendent ses débuts laborieux et ne facilitent pas ses rapports avec des élèves difficiles. Arnold est fasciné par le violon, sa gestuelle et ses sons. Une révélation pour cet enfant à la timidité maladive. Peu à peu, au contact du talent brut d’Arnold et de l’énergie joyeuse du reste de la classe, Simon revit et renoue avec les joies de la musique. Aura-t-il assez d’énergie pour surmonter les obstacles et tenir sa promesse d’emmener les enfants jouer à la Philharmonie ?

La critique

Décidément, la question de l’enseignement, où plutôt du face-à-face éducatif entre un professeur et ses élèves, est tendance au cinéma ! Après le récent « Les Grands Esprits » d’Olivier Ayache-Vidal, ou « L’Atelier » de Laurent Cantet sorti la semaine passée, mais encore « Le Brio » d’Yvan Attal la semaine prochaine, place cette semaine à « La Mélodie », soit la rencontre entre un professeur de violon (échouant dans un collège parisien) et des élèves d’une classe de 6e d’un quartier défavorisé, dans le but de leur enseigner les airs de « Shéhérazade », le poème symphonique de Rimski-Korsakov. Évidemment, cela ne sera pas de tout repos, pour le professeur, comme pour les élèves...

Déjà vu d’innombrables fois dans sa forme, « La Mélodie » vaut le déplacement pour ses jeunes acteurs formidables, en particulier Alfred Renely, qui tire son épingle du jeu. Les enfants ont d’ailleurs dû acquérir le niveau de fin de première année au moment du tournage du film, pour une question de crédibilité, tout comme Kad Merad, qui a également appris à jouer de cet instrument, tandis qu’on le retrouve méconnaissable dans le rôle de ce professeur, loin des rôles de rigolo qu’il a l’habitude d’incarner. Le voilà assez crédible dans la peau de son personnage, bien que ce dernier est un peu trop livide, et éteint, et manque d’une belle évolution, au regard de celles des enfants.

Bande-annonce :

La Mélodie : Trailer HD
La Mélodie : Trailer HD

A bientôt cinquante ans, Simon est un violoniste émérite, mais au creux de sa carrière et de sa vie. Il atterrit dans la classe-orchestre de 6ème d’un collège parisien, dirigée par le bienveillant Monsieur Farid...
cinebel

Lien vers la critique de Cinécure



Espace privé RSS

2014-2023 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.75