Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Ric Roman Waugh
La Chute du Président / Angel Has Fallen
Sortie du film le 28 août 2019
Article mis en ligne le 7 septembre 2019
dernière modification le 8 septembre 2019

Signe(s) particulier(s) :

  • troisième opus de la série de film mettant en scène le personnage de Mike Banning, incarné par Gerard Butler, après « La Chute de la Maison Blanche » (2013) et « La Chute de Londres » (2016), où Ric Roman Waugh (« Snatch ») succède respectivement à Antoine Fuqua et Babak Najafimise à la réalisation ;
  • Morgan Freeman incarne à nouveau le personnage Allan Trumbull, lequel est cette fois-ci devenu président des Etats-Unis après avoir été président de la Chambre des représentants (« La Chute de la Maison Blanche ») et vice-président (« La Chute de Londres »).

Résumé : Victime d’un coup monté, Mike Banning, agent des services secrets, est accusé d’être le cerveau d’une tentative d’assassinat envers le président américain, Allan Trumbull. Poursuivi par le FBI, il va devoir combattre pour survivre et trouver l’identité de celui qui menace la vie du président…

La critique de Julien

Il y a des franchises qui auraient mieux fait de s’arrêter tant qu’il en était encore temps. C’est certainement le cas de celle-ci, mettant en vedette Gerard Butler dans la peau d’un agent américain des services secrets. Après avoir prouvé sa loyauté en sauvant le président américain et son fils d’une prise d’otage organisée par un commando nord-coréen dans « La Chute de la Maison Blanche » (2013), puis libéré Londres d’un complot terroriste ainsi que, par la même occasion, les plus grands leaders du monde occidental qui y étaient réunis pour les funérailles du Premier ministre britannique, tout cela dans « La Chute de Londres » (2016), Mike Banning, aujourd’hui physiquement au plus mal, reprend du service pour la protection du président des Etats-Unis, cette fois-ci joué par Morgan Freeman. Malheureusement, il se retrouvera accusé d’une tentative d’assassinat envers le président, alors qu’il était tranquillement en train de pêcher, jusqu’à ce qu’une haute technologie de drones commencent à décimer sa garde, excepté lui-même, et Banning... Alors que le président se retrouvera dans le coma, le FBI, preuves substantielles à l’appui (la camionnette utilisée pour mener l’attaque contenait les cheveux et l’ADN de Banning), accusera l’agent d’être le cerveau de cette tentative. Traqué, il devra d’une part prouver son innocence, ainsi que trouver les véritables responsables de ces terribles agissements...

Alors que le second épisode de la série de films « La Chute » avait remporté plus de trente millions de dollars de recette en moins que le premier opus aux Etats-Unis, tout en doublant sa mise en dehors du pays de l’Oncle Sam, ce dernier avait coûté dix millions de dollars de budget de production en moins. Quant à ce troisième film, il s’est de nouveau vu priver cette fois-ci de vingt millions de dollars de budget de production en moins que son prédécesseur, tandis qu’il n’a même pas encore réalisé actuellement la moitié de sa recette mondiale totale... Tout ça pour dire qu’en plus de perdre du public sur ses terres natales, et aujourd’hui aussi dans le monde, la franchise accuse un sérieux souci de budget de production et d’investissement de son studio, lequel se traduit à l’écran à bien des niveaux, en commençant par des effets numériques brouillons et datés, voire inadmissibles pour une production de ce genre. Sans parler des arrières-plans sur fond vert, tout simplement nauséabonds, ainsi qu’une mise en scène qui manque cruellement d’idées.

Ric Roman Waugh filme ainsi un film d’action pour les nuls, à la fois prévisible, cliché (ces « méchants » russes ne sont jamais bien loin) et incohérent, où seul un passage se démarque de tout le reste, soit celui où Nick Nolte s’invite dans la cavale de Banning. Ce dernier interprète le rôle de son propre père, et vétéran de la guerre du Viêt Nam, ayant abandonné très tôt sa famille, alors que son fils était encore tout petit. Névrosé et isolé dans les bois, il sera alors responsable d’une séquence explosive plutôt très rigolote, à défaut d’être impressionnante. Vous aurez donc compris que « La Chute du Président » nous joue le coup des retrouvailles tumultueuses entre un père et son fils... Mais sans succès. Aussi, Morgan Freeman est ici abonné au lit d’hôpital, alors que Jada Pinkett Smith, dans la peau de l’agent Helen Thompson du FBI, semble avoir étiré son visage au possible, tandis que Gerard Butler, toujours (presque) seul contre tous, affiche cette fois-ci un sérieux de mou, et devient peut-être un peu trop vieux pour ces bêtises... Bref, il n’y a vraiment rien de bien intéressant à se mettre ici sous la dent.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Avengers 3 : Infinity War
le 14 mai 2018
Le 15h17 pour Paris / The 15:17 to Paris
le 26 avril 2018
Budapest
le 13 juillet 2018
Rebelles
le 1er avril 2019
Brightburn - l’Enfant du Mal
le 5 juillet 2019
Bacurau
le 13 octobre 2019
Playmobil, the Movie
le 12 août 2019
Belle et Sébastien 3 : le Dernier Chapitre
le 26 avril 2018
Jumanji : Bienvenue dans la Jungle
le 25 avril 2018
The LEGO NINJAGO
le 1er novembre 2017
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7