Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Nicolas Vanier
L’école buissonnière
Sortie le 25 octobre 2017
Article mis en ligne le 1er octobre 2017
dernière modification le 4 octobre 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Film mignon tout plein, prévisible, ciblé jeune public.
C’est aussi une ode à la nature (faune et flore) et occasion de réfléchir en famille. 60/100

Synopsis : Paris 1930. Paul n’a toujours eu qu’un seul et même horizon : les hauts murs de l’orphelinat, sévère bâtisse de la banlieue ouvrière parisienne. Mais voilà qu’il est confié à une joyeuse dame de la campagne, Célestine et à son mari, Borel, le garde-chasse un peu raide d’un vaste domaine en Sologne. L’enfant des villes, récalcitrant et buté, arrive dans ce monde mystérieux, celui d’une région souveraine et sauvage. L’immense forêt, les étangs, les cultures, tout ici appartient au Comte de la Fresnaye, un veuf taciturne qui vit solitaire en son manoir. Le Comte tolère les braconniers sur le domaine, mais Borel traque sans relâche le plus rusé d’entre eux, un dénommé Totoche. Sans jamais parvenir à le prendre en flagrant-délit. Au cœur de la Sologne, aux côtés du fameux Totoche, Paul va faire l’apprentissage de la vie, de la nature, de ses secrets et apprendre à glaner poissons, gibiers, champignons et plantes… Mais Paul n’est pas venu par hasard dans cet univers inconnu…

Acteurs : François Cluzet, Jean Scandel, Eric Elmosnino, François Berléand, Valérie Karsenti

Nicolas Vanier nous offre un film pétri de bons sentiments et auquel on ne peut qu’adhérer. Si la majorité du casting fait bien son travail et est au service du film, il est d’autres acteurs qui ravissent la vedette aux humains : les animaux qui s’inscrivent à merveille dans la nature (ici en Sologne). Bien entendu, il a là un travail « animalier » avec les dresseurs et des responsables d’animaux sauvages (où censés l’être). Le film s’inscrit véritablement dans un terroir, dans le sol pour nous offrir une belle histoire, très émouvante et bien sûr très prévisible. C’est que tout finira bien sûr pour le mieux et que le bien triomphera à la fin, même s’il n’y a pas franchement des personnages « mauvais »... Il y a bien le fils du comte, mais l’on découvrira à la fin comment chacun sera payé à la manière dont il a mesuré les autres (pour paraphraser un texte évangélique). Nous avons beaucoup apprécié le jeu du jeune acteur Jean Scandel dans un premier rôle, qu’il habite avec candeur et assurance. Il y a là un travail en amont pour le casting qui avait porté sur deux mille jeunes et l’on se dira que beaucoup se sentent appelés, mais bien peu sont élus.

Nous sommes un peu dans la veine d’un Belle et Sébastien. Ce n’est pas un grand film, mais c’est une belle histoire que les enfants verront probablement avec beaucoup de pépites dans les yeux, certains pourront s’identifier au jeune Paul. A voir donc en famille. Ce pourra être occasion de réfléchir ensuite au respect de la nature, mais aussi au rôle des chasseurs, de la violence intrinsèque de la nature, de celle de l’homme pour se nourrir (voir l’épisode du lapin)... Il a aussi des questions que l’on pourra se poser au sujet de la chasse à courre... Et comme il n’y a pas la mention habituelle des films américains sur le fait que des animaux n’ont pas été tués, il faudra aussi vous préparer à expliquer aux enfants que des perdrix et autres volatiles et des poissons ont probablement été tués pour les besoins du film.

Diaporama

Copyright StudioCanal/Eric Travers/Radar Films

Bande-annonce :


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Sacro GRA
le 1er septembre 2014
Marie Heurtin
le 11 novembre 2014
These Final Hours (Les dernières heures)
le 12 avril 2015
La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil
le 11 août 2015
Diamant noir
le 23 avril 2016
Coup de chaud
le 14 décembre 2015
Room
le 27 février 2016
Mon ange
le 16 mars 2017
Achter de wolken (Au-delà des nuages)
le 15 janvier 2016
Greek Pete
le 11 septembre 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31