Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE est le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour les radios RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Marc Dugain
L’échange des princesses
Sortie le 27 décembre 2017
Article mis en ligne le 20 octobre 2017
dernière modification le 3 janvier 2018

par Charles De Clercq
logo imprimer

Un film à la facture très classique mais qui fait découvrir une histoire méconnue.
Deux jeunes acteurs sont remarquables : Kacey Mottet Klein et Thomas Mustin. 72/100

Synopsis : En 1721, sous couvert de vouloir consolider la paix, Philippe d’Orléans, alors Régent de France, propose au Roi d’Espagne, Philippe V, un mariage entre l’héritier du trône français, Louis XV, âgé de 11 ans, et la très jeune infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de quatre ans... Et il ne s’arrête pas là : il propose également de donner sa fille, Mlle de Montpensier, âgée de douze ans, comme épouse au prince des Asturies, héritier du trône d’Espagne, pour renforcer ses positions et consolider la fin du conflit entre les deux royaumes. La réaction à Madrid est enthousiaste, et les choses se mettent vite en place. L’échange des princesses a lieu début 1722, en grande pompe, sur une petite île au milieu de la Bidassoa, la rivière qui fait office de frontière entre les deux pays. Tout pourrait aller pour le mieux. Mais rien ne marchera comme prévu...

Acteurs : Lambert Wilson, Olivier Gourmet, Kacey Mottet Klein, Catherine Mouchet, Igor Van Dessel, Thomas Mustin.

Lien vers le podcast de l’interview de Thomas Mustin (Le duc de Condé).

Le romancier, célèbre pour La Chambre des officiers qu’il publie en 1998, est également réalisateur : deux téléfilms après Une exécution ordinaire en 2010 où il adaptait son roman homonyme. C’est également un roman homonyme qu’il adapte, mais écrit par Chantal Thomas en 2013. Elle avait déjà écrit un roman adapté au cinéma, Les adieux à la reine. Si le roman commence par une scène où Philipp d’Orléans se trouve dans son bain, le film débute par un plan dans un salon où plusieurs femmes sont endormies dans des fauteuils. Cela donne un peu le ton du film qui relate un épisode méconnu pour beaucoup de l’histoire de France et d’Espagne. Le film, en costume donc, est assez classique et l’atmosphère semble bien reconstituée. C’est beau, cela se laisse regarder même si l’on frôle parfois l’ennui. N’oublions pas non plus que la Belgique est de la partie puisque le château de Beloeil sert de décor pour les scènes censées se dérouler à Versailles (où il aurait été impossible de tourner de jour à cause des visiteurs).

Si Olivier Gourmet est convaincant dans le rôle du régent, Philippe d’Orléans, Lambert Wilson paraît parfois surjouer son interprétation de Philippe V d’Espagne. Ce sont surtout deux acteurs dans des seconds rôles que nous avons apprécié. Commençons par Kacey Mottet Klein dans le rôle Don Luis. Il était déjà remarquable dans Keeper et Quand on a 17 ans. Son talent se confirme ici. Poursuivons par le chanteur Thomas Mustin qui nous montre d’autres facettes de son talent en passant devant la caméra. Nous l’avions déjà interviewé à propos de son rôle dans un téléfilm. Il joue ici le duc de Condé de façon « flippante ». Il arrive à donner une densité machiavélique au personnage dès sa première apparition à l’image ! En revanche, l’actrice qui joue le rôle de la princesse Anna Maria Victoria semble plus âgée que les 4 ans qu’elle est censée avoir. Quoi qu’il en soit le spectateur aura l’impression de se trouver face à un perroquet ou un singe savant du fait qu’elle ne comprend pas les mots et phrases qu’elle emploie (ou alors nous avons affaire à une enfant hyperdouée). Enfin, le jeune Igor Van Dessel, 14 ans et originaire de Court-St-Etienne a reçu le prix d’interprétation pour son rôle de Louis XV lors du Festival Historique de Waterloo 2017.

Le film sera surtout intéressant parce qu’il fait découvrir un pan d’histoire que peu connaissent.

Nous vous invitons également à lire cette critique enthousiaste de Pierre Murat dans Télérama.

Mise à jour : interview de Thomas Mustin.

Diaporama

 <br width='500' height='210' />  <br width='500' height='209' />  <br width='500' height='208' />  <br width='500' height='209' />  <br width='500' height='209' />  <br width='500' height='208' />  <br width='500' height='209' />  <br width='500' height='209' />

Bande-annonce :


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

La corde du diable (Devil’s Rope)
le 1er mars 2015
Wonder
le 12 décembre 2017
Deepwater Horizon
le 4 octobre 2016
Façades
le 30 novembre 2017
The Big Sick
le 8 juin 2017
Charlie Mortdecai
le 20 janvier 2015
Toivon tuolla puolen (The Other Side of Hope)
le 5 mars 2017
King of the Belgians
le 23 décembre 2016
The Transporter Refueled (Le transporteur - héritage)
le 7 septembre 2015
Plonger
le 17 novembre 2017
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.0.99