Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Brice Cauvin (2012)
L’art de la fugue
Sortie le 11 mars 2015
Article mis en ligne le 1er mars 2015
dernière modification le 17 mars 2015

par Charles De Clercq
logo imprimer

52/100

Synopsis : Antoine vit avec Adar, mais il rêve d’Alexis... Louis est amoureux de Mathilde alors il va épouser Julie... Gérard, qui n’aime qu’Hélène, tombera-t-il dans les bras d’Ariel ? Trois frères en pleine confusion... Comment, dès lors, retrouver un droit chemin ou ... échapper à ses responsabilités ? C’est là tout L’Art de la Fugue... (source de la photo).

Acteurs : Laurent Lafitte, Agnès Jaoui, Benjamin Biolay, Nicolas Bedos, Guy Marchand, Marie-Christine Barrault.

Il s’agit de l’adaptation de l’œuvre romanesque homonyme du romancier américain Stephen McCauley. L’éditeur, en quatrième de couverture présente le livre comme suit :
« Patrick a la trentaine, un travail qui l’ennuie prodigieusement, des parents épuisants et un amant terriblement équilibré, Arthur, avec lequel il entretient une relation routinière. Lorsque son frère Tony, sur le point de se marier, lui confie qu’il est amoureux d’une autre femme et lui demande des conseils, c’est l’occasion pour lui d’interroger sa propre vie. L’heure est venue de faire des choix, mais Patrick sait très bien comment s’y prendre pour échapper avec élégance et humour aux pesantes responsabilités... C’est tout l’art de la fugue ! »
Il ajoute cette citation d’Alexis Lorca (Lire) : « Un regard caustique sur les antihéros désabusés, quelques étincelles de tendresse et un humour corrosif qui leur maintient constamment la tête hors de l’eau : le second roman de Stephen McCauley est un cocktail décapant et divertissant à consommer sans modération.  »

Le film de Brice Cauvin a été tourné en 2012. Il s’agit de son deuxième long métrage, après De particulier à particulier) et a été présenté en ouverture du Festival du film d’amour de Mons(2015). En adaptant un livre à thématique gay de McCauley (comme dans plusieurs autres de ses livres) revient donc à un thème qu’il abordait déjà comme comme assistant-réalisateur de La confusion des genres (Duran Cohen, 2000).

Là où le romancier excelle (on pourra lire également Sexe et dépendances - 2006 - sur les problèmes de couples d’âge mûr), le film peine parfois à trouver ses marques. Non qu’il s’agisse d’un mauvais film, mais qu’il possède tant de points de fuite (normal pour l’art de la fugue) que l’on a parfois des difficultés à trouver un point focal. Hormis l’Atomium, récurrent, presque en « placement de produit » (probablement nécessaire pour un tournage belgo-français) c’est peut-être le couple homo, Antoine (Laurent Lafitte) et Adar (Bruno Putzulu) qui est le plus stable (ou le moins instable) et le plus présent, du moins Antoine, à l’écran (mais c’est probablement ce qui est déjà le cas dans le roman !).

Ici nous avons affaire à diverses tranches de vie de la vie de trois frères qui ont bien des difficultés à gérer leurs sentiments. On retrouvera Agnès Jaoui dans le rôle d’Ariel qui tombera amoureuse... ou pas de Gérard (Benjamin Biolay) ! Nicolas Bedos, quant à lui file le parfait (?) amour à Bruxelles (toujours l’Atomium bien entendu !) alors que ses parents voudraient le marier avec la belle Julie (Elodie Frégé). Bruxelles, centre de toutes les escapades, puisque Antoine, le frère gay et bien casé va y retrouver un amour de jeunesse, Alexis, joué par Arthur Igual.

Est-ce que la vérité - ou le mensonge - des sentiments ne seront pas exprimés, finalement, par Nelly (la mère, Marie-Christine Barrault), épouse de Francis (Guy Marchand) ? Ce sera tout l’art de la... fugue à la fin de la vie ! Et pour conclure, est-ce qu’un film où l’on découvre Charles Aznavour et Mireille Mathieu, même en images d’archives, peut laisser indifférent ?

Du reste, à chacun de se faire un avis en découvrant le film en salle... Raison pour laquelle on trouvera sous la bande-annonce une vidéo d’un échange entre le romancier, le réalisateur et le public après une avant-première parisienne.

Bande-annonce

Rencontre autour du film L’art de la fugue

Brice Cauvin (réalisateur) et Stephen McCauley (écrivain) sont venus discuter avec le public suite à la projection du film L’art de la fugue au cinéma Gaumont de Disneyland Paris le 27 février 2015. Voici la vidéo disponible sur Youtube.


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Blade Runner 2049
le 2 octobre 2017
Fast and Furious 7 (Furious 7)
le 19 mars 2015
De toutes nos forces
le 1er septembre 2014
Wild Card
le 25 janvier 2015
Mon ange
le 16 mars 2017
Eddie the Eagle
le 20 mars 2016
L’astragale
le 17 mars 2015
Jackie
le 20 janvier 2017
The Book Thief
le 1er septembre 2014
Demain
le 25 novembre 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57