Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Claude Lelouch
L’amour c’est mieux que la vie
Date de sortie : 19/01/2022
Article mis en ligne le 5 janvier 2022

par Charles De Clercq

Synopsis : Les trois A, l’Amour, l’Amitié et l’Argent, sont les trois principales préoccupations de l’humanité. Pour en parler le plus simplement possible, Gérard, Ary et Philippe ont fait connaissance il y a 20 ans, à leur sortie de prison, et se sont tout de suite posé la vraie question : Et si l’honnêteté était la meilleure des combines ? Aujourd’hui, ils sont inséparables et scrupuleusement vertueux... Mais Gérard apprend qu’il souffre d’un mal incurable. Le sachant condamné, Ary et Philippe veulent lui offrir sa dernière histoire d’amour... car Gérard a toujours répété que l’amour c’était mieux que la vie.

Acteurs : Sandrine Bonnaire, Gérard Darmon, Ary Abittan, Philippe Lellouche, Kev Adams, Elsa Zylberstein, Béatrice Dalle, Clémentine Célarié, Robert Hossein, Olivier Rabourdin, Marianne Denicourt, Antoine Duléry

Un film qui plaira (ou pas) aux fans du cinéma de Lelouch. Comme cinéphile nous avons vu une vingtaine de ces films... mais de là à voir la quasi cinquantaine, il y a un pas plus difficile à franchir. Ce cinquantième est son dernier, enfin, premier volet d’une suite de quelqu’un qui tente de dire adieu - sans pouvoir s’y résoudre et s’arrêter ? - à son cinéma, à ses amis, à ses acteurs, à ses films ! Claude Lelouch convoque ici à l’écran ses acteurs fétiches pour tisser une histoire qui intègre le nouveau récit aux anciens, pour faire du neuf avec du vieux (comme il est écrit dans la Bible) et laisse donc place à l’hommage et à la nostalgie. Testament spirituel ? cinématographique ? Exercice de style ? Joyeux ou futile ? C’est un peu tout cela à la fois que le réalisateur de 84 ans offre à ses fans (il est probable, possible, que le film ne parle pas à ceux qui ne connaissent pas son cinéma !) en donnant à ses acteurs leur prénom réel « dans la vraie vie ». Pour montrer que la vie n’est pas du cinéma ? Pour montrer que le cinéma c’est la vie ? Peut-être un peu tout cela à la fois, dans une démarche qui flirte avec l’exercice de style et qui fait danser Jésus soi-même (Xavier Inbona) avec le diable (Béatrice Dalle... vous voyez quelqu’un d’autre pour le rôle ?). Pa respect pour le maître l’on s’abstiendra de coter ce film et ce sera à chacun de se faire sa religion sur ce dernier (?) salut de l’artiste à son public !



Espace privé RSS

2014-2022 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.43