Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Reinaldo Marcus Green
King Richard (La méthode Williams)
Date de sortie : 02/02/2022
Article mis en ligne le 22 janvier 2022

par Charles De Clercq

Synopsis : Focus sur la personnalité de l’entraîneur de tennis Richard Williams, père des joueuses mondiales Venus et Serena. Sachant précisément l’avenir qu’il veut bâtir pour ses filles, Richard a tout prévu pour faire de ses filles des figures de légende : grâce à ses méthodes peu orthodoxes, il réussira à les emmener des rues de Compton jusqu’aux courts de tennis des plus grands championnats internationaux.

Acteurs : Will Smith, Saniyya Sidney, Demi Singleton, Aunjanue Ellis, Jon Bernthal, Dylan McDermott, Tony Goldwyn

Nous avons plongé avec délices dans ce feel good movie (hagiographique ?) à la gloire du père des tenniswomen Serena et Venus Williams. Le film joue sur les émotions du spectateur face à l’ascension d’Afro-Américains dans un monde et un sport quasiment réservé aux blancs. Le spectateur est guidé sur les rails d’un film somme toute assez prévisible de l’histoire d’un homme qui impose sa volonté et son récit seul contre tous. Nous ne l’écrivons pas ici de manière péjorative. Nous avions où Reinaldo Marcus Green voulait nous conduire et nous avons accepté de le suivre, voire de le précéder. Comment ne pas se laisser submerger par une telle histoire. Et nous avons donc marché, voire couru vers le terrain de jeu qui nous était assigné depuis le début. Et avouons, même forcé, guidé, nous y avons pris plaisir à tel point que le critique s’efface ici devant l’humain, tout simplement. Des films comme cela, on en veut de temps en temps (pas toujours bien sûr). Mais l’on se dira aussi que tout n’est peut-être pas aussi simple et beau que cela ne parait dans le film (qui s’arrête au moment où leur carrière va commencer à décoller) même si des images d’archives viennent conforter le point de vue du réalisateur (mais là aussi, l’on peut choisir les morceaux qui servent le propos). Et enfin, s’agissant de « la méthode Williams » qui tient en 78 pages, censées mener à la réussite et qui y a conduit, il faut se dire qu’il s’agit d’une relecture a posteriori ! Combien de parents n’ont-ils pas dans leurs cartons « la » méthode pour celui ou celle qu’ils pensent être le jouer ou la joueuse du siècle. Si cela n’arrive pas, la méthode tombera dans les oubliettes. En revanche, si, comme ici, le succès est au rendez-vous, on pourra après coup justifier le choix de départ et les autres qui suivent. Mais peu importe, nous avons adoré et cette adoration va en deçà ou au-delà de notre fonction critique parce que nous avons été touché au cœur. Et en cela, l’interprétation de Will Smith est magistrale !



Espace privé RSS

2014-2023 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.75