Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Luis Prieto
Kidnap
Sortie le 6 septembre 2017
Article mis en ligne le 27 avril 2017
dernière modification le 11 septembre 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Ils ont kidnappé celui qu’il ne fallait pas ! Cours, cours, Kate !!
On ne va pas noyer le poisson : le film et le spectateur se prennent un coup de pelle ! 22/100

Synopsis : Aux États-Unis, un enfant disparaît toutes les 40 secondes, mais ça n’arrive qu’aux autres. Jusqu’à ce que ça vous arrive. Kate Mcoy n’est pas prête à laisser le sort de son fils entre les mains des autorités. Lorsqu’elle voit le kidnappeur s’échapper, elle se lance dans une course-poursuite effrénée au péril de sa vie. Rien ni personne ne pourra l’empêcher de sauver son fils.

Acteurs : Halle Berry, Lew Temple, Christopher Berry, Dana Gourrier.

Il n’y a pas grand-chose à attendre ni à sauver de ce long métrage de Luis Prieto à qui l’on devait notamment le remake de Pusher en 2012. Le scénario de Knate Gwaltney (Knate Lee) ne tient pas non plus la route non plus si l’on peut faire ce mauvais jeu de mots, s’agissant d’une mère - et la beauté de l’actrice Halle Berry ne change rien à l’affaire - qui va se lancer principalement dans une course poursuite du ou des ravisseurs de son fils Frankie Dyson (Sage Correa) surnommé Marco. Ah oui, cela fait un jeu de dialogue : quand on l’appelle... il répond Polo ! On l’avait vu tout petit quasi depuis la naissance avec des images de type super8 pendant le début du film. On suppose que c’est pour faire vrai et se préparer à avoir le cœur gros et beaucoup de compassion... Vrai ? A vrai dire (!) à l’époque on s’attend plutôt à des images filmées avec un smartphone... même en mode portrait (aller on ne va pas râler cette fois-ci sur la sempiternelle utilisation du téléphone à la verticale !). Et puis quand la maman s’écarte de son fils pour un appel (pourquoi s’écarter ???) qu’elle doit stopper, car elle n’a plus de batterie, bingo, deux minutes plus tard, elle ne le retrouve plus et assiste à son enlèvement. Elle court, elle court la maman, monte dans sa voiture, mais perd entretemps son GSM, sans s’en rendre compte. Dans sa voiture, elle va suivre le(s) kidnappeur(s), chercher son téléphone - celui dont la batterie était vide, donc (vous suivez ?), et nous assistons donc à une course poursuite insensée, incroyable - littéralement - à des assauts de voitures, l’une contre l’autre... très solides donc. A une course à pied sur l’autoroute... jusqu’à la fin du film où il y aura encore quelques rebondissements qu’on vous laisse découvrir si vous voulez perdre votre temps et votre argent en allant le voir. Le tout se terminant par la découverte d’un réseau international alimenté par ces Rednecks...
Taken 1, Taken 2 et Taken 3 sont de véritables chefs-d’œuvre à côté de Kidnap !

Pour en savoir plus : (source Allociné)

  • L’équipe, menée par Halle Berry, a eu quatre semaines pour mettre en boîte le film.
  • Doté d’un budget de 21 millions de dollars, Kidnap est le film le plus cher réalisé par Luis Prieto, devant Pusher, remake britannique du polar culte danois, qui avait coûté 2.3 millions de livres (donc 2.7 millions de dollars environ).
  • A l’origine, Kidnap devait sortir en octobre 2015, mais en juillet de la même année la société de production Relativity, en très mauvaise santé financière, déplaça le film à février puis mai 2016.


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

The Boss Baby
le 24 mars 2017
La prochaine fois, je viserai le coeur
le 24 octobre 2014
We are Your Friends
le 6 août 2015
Jason Bourne
le 30 juillet 2016
Suite française
le 7 février 2015
Sous le même toit
le 11 avril 2017
L’hermine
le 3 octobre 2015
Estiu 1993 (Eté 1993, Summer 1993)
le 15 juin 2017
L’odyssée
le 24 septembre 2016
Au nom de ma fille
le 2 avril 2016


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53