Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

David Gordon Green (2013)
Joe
Sortie le 30 avril 2014
Article mis en ligne le 1er septembre 2014
dernière modification le 26 décembre 2014

par Charles De Clercq
logo imprimer

71/100

Synopsis : Dans une petite ville du Texas, l’ex-taulard Joe Ransom essaie d’oublier son passé en ayant la vie de monsieur tout-le-monde : le jour, il travaille pour une société d’abattage de bois. La nuit, il boit. Mais le jour où Gary, un gamin de 15 ans arrive en ville, cherchant désespérément un travail pour faire vivre sa famille, Joe voit là l’occasion d’expier ses péchés et de devenir, pour une fois dans sa vie, important pour quelqu’un. Cherchant la rédemption, il va prendre Gary sous son aile...

Acteurs : Nicolas Cage, Tye Sheridan, Heather Kafka, Adriene Mishler, Sue Rock, Ronnie Gene, Blevins Erin, Elizabeth Reed.

J’ai été bluffé par ce film même si je suis légèrement insatisfait.

Il faut relever la prestation de Tye Sheridan mais plus encore de feu Gary Poulder (le film lui est dédié), criant de vérité - et pour cause - dans ce personnage dont on connaît très peu d’une histoire que l’on soupçonne terriblement glauque. Nicolas Cage s’en sort pas mal par rapport à des rôles précédents beaucoup plus alimentaires !

Pendant le film, je songeais bien sur à Mud (pour la relation à un père de substitution) mais également à Shotgun Stories pour la violence omniprésente, sourde ou exacerbée et enfin au film Les géants pour le rôle de l’ado qui doit trop vite devenir adulte alors que ceux-ci sont défaillants (y compris le substitut paternel).

Toutefois, il manquait quelque chose pour que le charme opère totalement : où était le focus : le jeune, son père alcoolique et violent, Joe, l’Amérique profonde ? Tout cela ensemble ? Le montage manquait parfois de cohérence. Il y avait de nombreuses ellipses dans l’histoire et il était difficile de comprendre pourquoi tel ou tel épisode était à l’écran, parfois brièvement, sans s’attarder plus ni nécessairement assurer un suivi.

http://www.youtube.com/embed/28AZ9NnsfFs
Joe - Trailer #1 (Nicolas Cage, David Gordon Green) 2014 - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés



Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31