Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Baya Kasmi
Je suis à vous tout de suite
Sortie le 21 octobre 2015
Article mis en ligne le 16 octobre 2015
dernière modification le 7 août 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : Hanna a 30 ans, beaucoup de charme et ne sait pas dire non : elle est atteinte de la névrose de la gentillesse. Ce drôle de syndrome familial touche aussi son père, Omar, « épicier social » et sa mère, Simone, « psy à domicile ». Avec son frère Hakim, focalisé sur ses racines algériennes et sa religion, le courant ne passe plus vraiment. Mais un événement imprévu oblige Hanna et Hakim à se retrouver...

Acteurs : Vimala Pons, Mehdi Djaadi, Agnès Jaoui, Ramzy Bedia, Anémone.

Alors tout de suite et très vite : à part le jeu des deux acteurs principaux (Vimala Pons et Mehdi Djaadi) qui s’en sortent très bien, il n’y a pas grand-chose à retenir de ce film qui joue sur l’humour de situation à partir d’une fille qui ne peut pas dire oui et c’était déjà le cas de son père et de sa mère. Occasion donc de plusieurs gags, certains fins, d’autres lourds. Ainsi la scène de l’accouchement de Simone Belkacem (Agnès Jaoui) est assez ridicule... mais c’était peut-être voulu.

Occasion aussi de traiter d’un sujet grave avec humour. Ainsi le médecin qui met sa main à l’entrejambe de la gamine qui ne peut que dire oui… c’est trop sérieux et grave pour être ainsi traité. Alors, il y a bien l’une ou l’autre bonne feinte : tu reviens d’Afghanistan pour t’habiller comme cela ? dira un Marocain à notre « héros » qui né, prénommé, Dieudonné va se radicaliser pour retourner en Algérie où il n’a jamais mis les pieds. Sur ce thème, on préférera de loin le film Les Cowboys.

Donc un film dispensable, à moins que vous n’ayez que cela à faire. Il y a certes bien pis (Les deux amis par exemple), mais dans le genre comédie ou comédie drame, il y a bien mieux (ainsi L’étudiante et Monsieur Henri). A noter aussi la présence dans un petit rôle (celui d’un amant de Hanna Belkacem) de Christophe Paou, excellent dans L’inconnu du lac où il s’était littéralement mis à nu dans la « peau » de Michel, un des rôles principaux). Ici aussi, le temps d’une scène, Christophe sera nu comme ver, scène cocasse s’il en est. Petit rôle sympa, mais il faudrait peut-être qu’il évite de devenir le type qui accepte de se mettre « à poil » dans les films même si cela passe ici, d’autant plus que cela se situe dans la tonalité du film.



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Un beau voyou
le 25 décembre 2018
Revengeance
le 11 novembre 2016
Bridge of Spies (Le pont des espions)
le 22 novembre 2015
Victoria & Abdul (Confident royal)
le 14 septembre 2017
Horns
le 24 octobre 2014
Kin (Kin : le commencement)
le 10 septembre 2018
Je suis resté dans les bois
le 18 mars 2017
Selma
le 2 février 2015
Miss Julie (Mademoiselle Julie)
le 13 novembre 2014
Asphalte
le 15 décembre 2015
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7