Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Xavier Diskeuve (2014)
Jacques a vu
Sortie le 28 janvier 2015
Article mis en ligne le 12 janvier 2015
dernière modification le 3 février 2015

par Charles De Clercq
logo imprimer

54/100

Synopsis : Un couple de citadins, Brice et Lara, s’installe à Chapon-Laroche, village où Brice passait ses vacances, enfant, dans la ferme de ses cousins. Ils ont acheté fort cher une maison modeste et en piteux état. L’intégration au village n’est pas aisée. D’autant qu’il ne reste en fait de cousin que Jacques, garçon de ferme taciturne, qui vit avec sa mère Elise et sert de larbin à tout le village. Seul le Père Charles, curé dandy, a des atomes crochus avec les nouveaux venus. La nouvelle tombe pour le couple qu’un énorme FUNNY PARC, centre de vacances d’origine hollandaise, devrait être édifié à deux pas du village au bout du jardin de Brice, avec l’assentiment bienveillant des autorités locales. Une séance d’information réunit tout le village. Brice tente d’organiser la résistance mais en vain. Le projet hollandais était déjà de notoriété publique avant qu’il achète dans le village, mais personne ne lui avait rien dit. Les habitants semblent résignés, voire même prêts à collaborer. La maison de Brice et Lara ne vaudra plus rien, et fini la tranquillité. Mais Brice veut faire face et il est prêt à tout ! Un soir, Brice découvre que le cousin Jacques, qui semble depuis le départ fasciné par Lara, mate son couple à travers une lucarne du toit. Cherchant à l’enguirlander, il le retrouve en extase au milieu d’une clairière, comme ébloui par une apparition qui ne serait visible que de lui seul... Brice décide alors de tenter le tout pour le tout et de faire accréditer par le Vatican les apparitions présumées de la vierge Marie de son cousin Jacques afin de contrer le projet du Funny Park.

Acteurs : François Maniquet, Nicolas Buysse, Christelle Cornil, Alexandre Von Sivers, Alain Azarkadon, Jean-Luc Fonck, Nicole Colchat, Nathalie Uffner.

Alors, écrivons-le tout de go, celui qui ira voir le film pour y découvrir une attaque en règle contre l’Eglise catholique sera déçu. Ce n’est pas qu’elle soit encensée ! non, pas vraiment mais si le film cible certains travers de l’Eglise, de ses clercs et de ses membres, elle vise aussi les villages wallons repliés sur eux-mêmes, les fermiers, les hollandais, les politiques... Mais outre que pour l’Eglise il y a comme souvent énormément de clichés ceux-ci sont bien souvent à côté de la plaque.

Ce n’est pas la première fois que je fais ce reproche à des films qui traitent de l’Eglise catholique ; qu’ils soient très bien réalisés ou complètement mal foutus (et tout ce qu’il peut y avoir entre les deux) bien souvent la véracité, la vraisemblance n’y est pas. C’est comme si on avait demandé à un accessoiriste, un(e) costumier(e) de trouver vêtements et décors d’une cure, d’un évêché, d’un presbytère et qu’ils vont chercher des vieilleries qui ne ressemblent à rien et n’ont plus court depuis des décennies.

Mais bon sang, les réalisateurs, demandez conseil ! Si dans un film d’époque, par exemple dans les années 60 on met une voiture de 1975, nombreux connaisseurs crieront à l’anachronisme. Et ici, de nouveau, en particulier pour l’évêque, sa résidence et son secrétaire : c’est tout faux. Alors, c’est ici un coup de gueule. Perso, moi je « men fous complètement », cela ne me touche pas... mais un peu de crédibilité, même pour faire de l’humour ce ne serait pas de refus ! D’autant plus que le réalisateur veut faire écho à son enfance, à la région de Beauraing, aux apparitions, aux fermiers, médecins...

Tant qu’on y est dans la crédibilité : vous en connaissez beaucoup qui achèteraient une maison à la campagne pour près de 450.000 euros avec les frais sans l’avoir vu ? On em rétorquera que c’est de l’humour. OK. Mais bon, même pour une comédie, c’est too much. Encore une autre pour terminer. Notre « héros » Brice (Nicolas Buysse) est au lit au 1er étage, avec sa compagne et ils font l’amour. Ils sont nus (en tout cas lui) et lorsqu’ils se rendent compte que Jacques (François Maniquet, ...l’économiste belge, mondialement connu, qui a obtenu le prix Francqui en 2010 !) les observe... il descend quatre à quatre les escaliers et on le retrouve habillé, chaussé... et cerise sur le gâteau : il a un smartphone avec lui.

Alors, on se trouve vraiment dans l’univers du café-théâtre et on retrouve Jean-Luc Fonck, André Lamy, Olivier Leborgne... et on comprend alors le type d’humour qui nous est offert. Et cela aurait été parfait... au théâtre. Au cinéma (mais le film n’est peut-être pas destiné aux critiques cinéma - donc demandez d’autres avis plutôt que de vous contenter du mien !) il faut de la matière, un bon scénario, des acteurs et des situations crédibles : l’humour et la satire éventuelle en passeront d’autant mieux. Ici j’ai eu très souvent l’impression d’être en décalage culturel,... cultuel ! et cinématographique !

A noter cependant un élément intéressant du scénario : l’évolution de la relation affective de Lara (interprétée par Christelle Cornil). Pour l’histoire, tout se trouve quasiment dans le synopsis en tête de cet article. Je suppose que le film ne devrait pas dépasser les frontières de Bruxelles et de Wallonie vu le caractère très ciblé et particulier de l’intrigue. Pour la petite histoire... le curé s’appelle : Père Charles !











http://www.youtube.com/embed/JMx8KkVJEb8
JACQUES A VU - un film de Xavier Diskeuve ! Sortie 28 /1 /2015 - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB

Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Nous trois ou rien
le 6 décembre 2015
Ted 2
le 5 août 2015
Kidnapping Mr. Heineken (Kidnapping Freddy Heineken)
le 2 mai 2015
Bis
le 2 février 2015
Réparer les vivants
le 21 août 2016
The Loft
le 1er octobre 2014
Une séparation
le 1er septembre 2014
Elle l’adore
le 22 septembre 2014
Macondo (Le petit homme)
le 1er avril 2015
King Arthur : Legend of the Sword (King Arthur : la légende d’Excalibur)
le 10 mai 2017


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.25