Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Jérôme Commandeur
Irréductible
Sortie du film le 29 juin 2022
Article mis en ligne le 7 juillet 2022

par Julien Brnl

Genre : Comédie

Durée : 85’

Acteurs : Jérôme Commandeur, Laetitia Dosch, Pascale Arbillot, Gérard Darmon, Christian Clavier, Valérie Lemercier, Estéban, Gérard Depardieu...

Synopsis :
Depuis des années, Vincent Peltier, paisible fonctionnaire aux « Eaux et Forêts », profite des avantages de son statut. Lorsque le gouvernement vote un plan d’économies massives, Vincent est poussé vers la sortie. Face à une inspectrice ministérielle un peu trop zélée, il refuse de capituler, bien décidé à conserver son travail « garanti à vie » ! La guerre des nerfs ne fait que commencer quand elle le mute dans les pires endroits du monde, jusqu’au Pôle Nord, pour enchaîner les postes improbables...

La critique de Julien

Pour son second long métrage après « Ma Famille t’Adore Déjà » (2016), Jérôme Commandeur s’est lancé dans le remake du film italien « Quo vado ? » (2016) de Gennaro Nunziante. Présenté au Festival International du film de Comédie de l’Alpe d’Huez cette année, où il a remporté le Grand Prix, « Irréductible » met en scène Vincent Peltier (Commandeur lui-même), archétype du paisible fonctionnaire aux Eaux et Forêts à Limoges, lequel profite sans conteste des avantages de son statut, dont de pots-de-vin ! Sauf que l’administration pour laquelle il travaille va connaître une restructuration, lequel va donc être poussé à prendre la porte de sortie. Sauf qu’il ne le fera pas. En effet, Vincent va refuser de capituler (malgré un chèque de plus en plus conséquent à la clef), et tenir tête à l’inspectrice du Ministère, Isabelle Bailliencourt (Pascal Arbillot), chargée de purger les effectifs de la fonction publique, mais qui, face à la résistance de ce client, va décider de le muter dans des endroits les plus difficiles…

Bienvenue à la foire aux clichés méprisants du fonctionnariat ! En effet, Jérôme Commandeur - très en forme - s’en donne à cœur joie dans cette comédie qui doit fondamentalement (tout) à son modèle italien, lui qui campe ici le rôle principal. Heureusement, son humour est situé au-dessus de la moyenne (actuelle et négative) de la comédie française populaire, lequel doit majoritairement à son comique de situation, ses gags visuels, ainsi qu’à sa galerie loufoque et parfois décomplexée de personnalités secondaires, jouées - pêle-mêle - par Christian Clavier (syndicaliste qui, quand il ne travaille pas au Ricard, est conseiller personnel) à Valérie Lemercier (directrice d’un centre d’étude sur les ours polaires au Groënland), en passant par Pascale Arbillot (la fonctionnaire chargée de « dégraisser le mammouth ») et Laetitia Dosch (chercheuse, dans tous les sens du terme), mais encore par Gérard Darmon (ministre libidineux de la Fonction publique). L’ensemble, plutôt rythmé et énergique, parvient ainsi à divertir, sans être trop lourdingue, même s’il finit par tourner en rond. En effet, l’écriture prend toujours des chemins assez balisés pour contrecarrer les péripéties souvent invraisemblables dans lesquelles se retrouve cet irréductible, antipathique, sarcastique et arrogant fonctionnaire, de la Suède jusqu’en Equateur. Ce dernier va alors, évidemment, retourner sa veste, et donc évoluer personnellement, au travers de cette histoire qui s’avère également (et faussement) engagée pour l’environnement, entre deux répliques volontairement grinçantes. En d’autres termes, on a déjà vu bien pire dans le paysage de la comédie hexagonale, sans pour autant qu’elle n’arrive ici à sortir du lot, bien qu’elle sorte un peu de ses frontières, et voyage donc, en tentant d’en dire certaines choses de son époque et de son pays, tout en étant amoureux de celui-ci...



Espace privé RSS

2014-2023 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.75