Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Maya Forbes (2014)
Infinitely Polar Bear (Daddy Cool en France)
Sortie le 8 juillet 2015
Article mis en ligne le 25 juin 2015
dernière modification le 22 juillet 2015

par Charles De Clercq
logo imprimer

Dépasser les clichés et voir l’humain sous les faiblesses : 82/100

  Sommaire  

Synopsis : Entre fous rires et crises de larmes, Cameron Stuart ne sait plus où donner de la tête. Diagnostiqué bipolaire, Cameron suit un traitement dans le but de reconquérir sa femme Maggie et de réintégrer le cocon familial qu’il forme avec leurs deux filles. Mais lorsque Maggie décide de quitter Boston pour partir à New-York reprendre ses études, la jeune femme n’a pas d’autre choix que de confier la garde de ses enfants à ce père pas tout à fait comme les autres…

Acteurs : Mark Ruffalo, Zoe Saldana, Keir Dullea, Mary O’Rourke, William Xifaras, Wallace Wolodarsky, Beth Dixon.

Le film est tiré d’une histoire vraie, celle de la réalisatrice dont le père souffrait de troubles que l’on appelle aujourd’hui « bipolaires ». C’est d’ailleurs la fille de la réalisatrice qui joue le rôle de la jeune fille ainée dans cette adaptation cinématographique.

Ce sont deux ans de vie qui nous sont présentés, la première année, sous forme de quatre saisons successives, la deuxième se situe « un an plus tard ». Deux des protagonistes étant des enfants, il y a un prix à payer quand on garde les mêmes acteurs, à savoir la vraisemblance des personnages à l’âge où l’apparence change en deux années. Mais le spectateur acceptera ici les règles du jeu tant ce sont le climat, l’ambiance, les situations et le jeu des différents intervenants qui apportent l’émotion à ce film. Mark Ruffalo avait déjà eu un rôle difficile dans The Normal Heart, produit par HBO pour la télévision. Ici, dans un tout autre domaine, il habite cet homme aux frontières, « borderline ». C’est qu’il chemine sur une ligne de crête, au risque de sombrer dans un précipice à cause des conséquences de ses troubles psychiques, il devra assumer ses responsabilités de père de famille alors que sa femme devra s’en décharger pour acquérir ressources financières et autonomie.

En l’absence de la maman, ce seront les enfants qui seront souvent plus adultes que leur père ! Il ne se passe pas beaucoup de choses au niveau de l’action proprement dite, car c’est le quotidien qui est évoqué au fil des saisons. La réalisatrice arrive à « rendre compte » de son passé, de son histoire avec beaucoup d’émotion et de tendresse avec l’aide d’acteurs qui sont tous au service de ce film et de l’histoire personnelle qu’il veut nous relater.

Au-delà d’un événement singulier, le spectateur qui acceptera de se laisser bercer par le film lui découvrira une dimension plus universelle qui invite à dépasser nos clichés, nos faiblesses pour découvrir en chacun le « plus » humain qui l’habite, le construit et le met en relation avec d’autres.

Un film que je recommande chaleureusement à tous nos auditeurs.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire en deuxième page de cet article, après la bande-annonce, un entretien avec la réalisatrice, Maya Forbes (extrait du dossier de presse).

 Photos

 Bande-annonce :


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB

Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Zurich
le 2 mai 2015
Why Him ? (The Boyfriend - Pourquoi lui ?)
le 5 janvier 2017
Problemski Hotel
le 12 décembre 2015
Vergine giurata (Sworn Virgin)
le 11 septembre 2015
Le manoir
le 2 mai 2017
The program
le 5 novembre 2015
Ricki & The Flash
le 29 août 2015
Crash Test Aglaé
le 8 juillet 2017
La chana
le 10 mai 2017
La vie en grand
le 7 novembre 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.25