Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Alex Lutz
GUY
Sortie le 29 août 2018
Article mis en ligne le 26 août 2018
dernière modification le 2 septembre 2018

par Charles De Clercq
logo imprimer

Synopsis : Gauthier, un jeune journaliste, apprend par sa mère qu’il serait le fils illégitime de Guy Jamet, un artiste de variété française ayant eu son heure de gloire entre les années 60 et 90. Celui-ci est justement en train de sortir un album de reprises et de faire une tournée. Gauthier décide de le suivre, caméra au poing, dans sa vie quotidienne et ses concerts de province, pour en faire un portrait documentaire.

Acteurs : Alex Lutz, Tom Dingler, Pascale Arbillot, Brigitte Roüan, Dani, Nicole Calfan, Elodie Bouchez, Stéphan Wojtowicz.

Petite cuisine interne : Quand une vision presse se termine à Kinépolis à 13h50 et que celle de Guy a lieu aux Galeries à 14h00, un journaliste sans le don d’ubiquité ne peut pas y être à temps ! Et c’est la faute à pas de chance, le distributeur de Gutman a déplacé la sienne à Kinepolis pour permettre à ceux qui y avaient une projection presse de Dog Days à 10h00 de pouvoir y assister... C’était ici la quadrature du cercle et nous regrettons donc de ne pas avoir eu les conditions matérielles pour voir ce film et vous le présenter !

Je vous invite donc à lire la critique largement enthousiaste de ma consoeur Véronique Chartier sur le site Ecran et Toile.

MAJ : Antoine Bours, scénariste de la série belge Ennemi public, écrit le 2/9/18 sur sa page Facebook :

« Je viens de voir »Guy" d’Alex Lutz et, malheureusement, le film évite tout juste l’excellence en n’osant pas aller au bout de son sujet.

Un comble pour un film dont les ingrédients frôlent tous la perfection par un jusqu’au-boutisme des moyens engagés : tous les comédiens, jusqu’au plus petit figurant, sont d’une justesse hallucinante, la bande-son et les musiques sont d’une crédibilité et d’une clarté à tomber par terre, la mise-en-scène dépasse le simple cadre fonctionnel de son parti-pris pour venir capter les vérités sous les façades qu’on (ou que les autres) se/nous fabrique. Etonnant, surtout, qu’avec un tel travail d’interprétation - que dis-je, d’incarnation - d’Alex Lutz en Guy Jamet, qui est tout sauf un travail minime, le film se la joue pudique sur la question dramaturgique centrale en nous refusant une confrontation promise depuis le début.

Est-ce que cela en fait un film raté ? Loin de là, car tout le reste est de très haute facture, de très haute volée (mention aussi au maquillage, tout simplement bluffant). Au risque de se répéter, on est vraiment face à un des plus grands rôles de comédien que le cinoche français nous ait donné. Jusqu’ici, Alex Lutz ne m’avait jamais intéressé tant Catherine et Liliane me donnent envie de me foutre par la fenêtre, mais il faut l’avouer : ce mec a un talent de dingue ! Dommage qu’au final cela accouche d’un grand film mineur et non d’un immense film majeur."


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

De premier
le 13 octobre 2016
Le secret de la chambre noire
le 14 janvier 2017
Sing Street
le 22 octobre 2016
Horrible Bosses 2 (Comment tuer son boss 2)
le 17 décembre 2014
Juste la fin du monde
le 3 septembre 2016
Captives (The Captive)
le 9 novembre 2014
Welcome Home
le 1er septembre 2014
It Comes At Night
le 19 mai 2017
A Week-end in Paris
le 1er septembre 2014
Kazarken. En creusant
le 22 septembre 2018
RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.28