Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Michael Tiddes
Fifty Shade of Black
Sortie le 16 mars 2016
Article mis en ligne le 29 février 2016
dernière modification le 23 mars 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

Une satire totalement irrévérencieuse et au mauvais goût totalement assumé !

Synopsis : La parodie de 50 nuances de Grey. Hannah, une étudiante sans expérience sexuelle, fait la rencontre de Christian Black, un businessman aux penchants très coquins.

Acteurs : Marlon Wayans, Mike Epps, Kali Hawk, Fred Willard, Jane Seymour.

Vous vous souvenez de l’imbuvable Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades of Grey) ? C’était moche, et présenté comme une perle ! Ici, avec Fifty Shade of Black, c’est moche, c’est présenté et revendiqué comme tel ! Enfin, moche ne convient pas ! Il s’agit d’une parodie déjantée, grivoise et bas de la ceinture (et du cerveau) qui devra faire mo(u)che auprès de ceux qui ont détesté l’original. Alors on peut détester ce genre d’humour et, dans ce cas, un bon conseil, ne franchissez pas les portes de la salle.

En revanche,
si vous voulez vous payer nonante minutes de vulgarité qui tirent tous azimuts sur Fifty Shades of Grey tout en égratignant le cinéma, sur la profession et en se permettant des contre-références à d’autres films (ainsi une scène est en miroir d’une autre de Whiplash est totalement jubilatoire pour qui a vu ce dernier !) et emploie des mots « interdits » pour parler des « noirs », avec de très nombreux clichés revendiqués sur ceux-ci, en nous montrant de vraies fausses scènes sado-maso...
alors vous pouvez entrer dans la salle en abandonnant toute dignité !

Vous rirez de bon au mauvais cœur, bon gré ou mal gré, c’est selon ! Vous rirez des situations, mais aussi de vous parce que vous aurez ri. Vous regretterez bien sûr d’avoir ri en vous disant que décidément vous êtes tombé bien bas, mais que bon, c’est un peu comme au carnaval ou au premier avril... de temps en temps on se laisse aller, ne serait-ce que pour découvrir que l’on est capable de mieux et pas seulement de pire !

En résumé, nous avons beaucoup ri. Nous assumons même si on se dit que c’est vraiment bête et peut-être méchant, comme Hara-Kiri, le journal bête et méchant. Alors, c’est du temps perdu ? Oui, probablement... mais il nous est arrivé de le perdre dans bien plus inutile. Aucun regret, mais nous n’irons pas le revoir et n’achèterons pas le DVD ! Dernière chose : Il est (malheureusement) impératif d’avoir vu le film original pour saisir les références de cette réécriture !


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Souvenir
le 11 décembre 2016
Land of Mine (Under sandet)
le 20 mars 2016
Maman a tort
le 17 novembre 2016
Sleepless
le 30 mars 2017
Teenage Mutant Ninja Turtles : Out of the Shadows (Ninja Turtle 2)
le 17 juin 2016
47 Meters Down
le 20 juin 2017
Tschick (Goodbye Berlin)
le 15 octobre 2017
Tokyo Anyway
le 23 septembre 2014
Krotkaya (Une femme douce)
le 16 juillet 2017
Even Lovers Get the Blues
le 31 décembre 2016


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31