Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Les critiques de Julien Brnl
Ferdinand
Réalisateur : Carlos Saldanha
Article mis en ligne le 31 décembre 2017
dernière modification le 6 août 2019

par Julien Brnl

➡ Vu au cinéma Caméo des Grignoux - Sortie du film le 20 décembre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • basé sur le conte pour enfants « The Story of Ferdinand » de Munro Leaf paru en 1936, adapté sous le nom « Ferdinand le Taureau » dans un court-métrage par Disney en 1938, et aujourd’hui par Blue Sky Studios ;
  • « Ferdinand » est réalisé par l’un des pionniers de la réalisation chez Blue Sky Studios, Carlos Saldanha, à qui l’on doit les trois premiers opus de « L’Âge de Glace », « Robots » ou encore « Rio » et sa suite.

Résumé : Ferdinand est un taureau au grand cœur, qui préfère sentir les fleurs et pratiquer la non-violence plutôt que de chasser les habits rouges portés par les matadors des arènes... Victime de son imposante apparence, il se retrouvera malencontreusement capturé et arraché à son village d’origine. Bien déterminé à retrouver sa famille et ses racines, il se lance alors dans une incroyable aventure à travers l’Espagne, accompagné de la plus déjantée des équipes !

La critique

Dernier-né du studio Blue Sky (« L’Âge de Glace »), racheté il y a peu par la firme aux grandes oreilles, « Ferdinand » raconte l’histoire d’un taureau pacifiste qui se retrouve loin de chez lui, alors confronté au destin des siens (la corrida), mais qui fera tout pour en échapper, sauvant par la même occasion ses amis rencontrés en chemin, avant de retourner dans son chez soi, avec ces derniers...

On a connu le studio plus inspiré qu’à travers ce film d’animation un brin trop premier degré, qui malgré un sujet de fond assez polémique, ne prend que trop peu de risque envers la pratique de la tauromachique, étant donné la longue tradition qu’elle représente, considérée par les aficionados et nombre de ses historiens comme un art. C’est dommage, tant la question aurait été intéressante à discuter/débattre avec les enfants (tout comme celle des abattoirs). Non, ici, notre héros n’aura de but que d’en être épargné, pour ainsi retrouver sa famille.

Si « Ferdinand » évite relativement le discours anti-corrida nécessaire (ou non), il appuie davantage le droit à la différence, le courage, à travers une aventure colorée, comme le réalisateur sait si bien les réaliser. Concernant l’humour, c’est au bestiaire entourant Ferdinand qu’on le doit, dans lequel on retrouve notamment à Lupe (une vieille chèvre déchaînée), Una, Dos et Cuatro (des hérissons fans de musique), Angus (un taureau écossais) ou encore Hans, Greta et Klaus (des chevaux allemands narcissiques). Ensemble, cette ribambelle d’animaux sympathiques fera rire vos enfants par leurs pitreries effrénées, et même bien peut-être vous.

Bande-annonce :

Lien vers la critique de Cinécure



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Wallay
le 25 avril 2018
The Party
le 19 décembre 2017
Only You
le 15 août 2019
After the Wedding
le 13 octobre 2019
Tully
le 18 juillet 2018
Queens / Hustlers
le 27 octobre 2019
On Chesil Beach / Sur la plage de Chesil
le 19 août 2018
The Hummingbird Project
le 6 octobre 2019
Budapest
le 13 juillet 2018
Eighth Grade
le 7 mars 2019
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.7