Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Nathalie Basteyns et Kaat Beels
Façades
Sortie le 13 décembre 2017
Article mis en ligne le 30 novembre 2017
dernière modification le 11 décembre 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Un film tendre et émouvant. Quand le cinéma belge du Nord semble faire du Dardenne. 65/100

Synopsis : Alex se retrouve d’un coup à un moment charnière de sa vie quand son père, atteint de démence, est abandonné par sa mère. Elle va demeurer chez son père pour prendre soin de lui, ce qui la pousse à remettre en question sa propre vie. Doit-elle rester avec son mari qui la trompe ? Elle a laissé passer ses petites infidélités pendant des années, mais est-elle vraiment heureuse avec lui ? Ou doit-elle, juste comme ses parents, briser cette façade qui la cache ?

Acteurs : Natali Broods, Johan Leysen, Theo Maassen, Frieda Pittoors, Benjamin Verdonck.

Façades est un drame assez sombre, qui réunit à l’écran quelques acteurs connus au nord du pays. Le film en flamand (probablement en dialectes, car il est sous-titré en néerlandais et français à Bruxelles) se déploie selon deux axes, l’un est lié à la maladie d’Alzheimer (ou du moins un affection semblable) qui touche le protagoniste principal. L’autre est lié à l’intime de différents couples, à leur histoire passée et à la façon dont celle-ci rejaillit sur le présent. Qu’accepte-t-on de l’autre, de sa fidélité, de ses infidélités ? Jusqu’où peut-on aller ou pas ? Quelles sont les façades ? Les nôtres, celles des autres ? Le film nous donne droit à plusieurs flasbacks liés principalement à l’histoire d’Alex qui ouvre le film sur une table de massage, occasion pour le spectateur de découvrir une blessure physique qui évoque des souvenirs qui seront distillés au cours du film. Celui-ci est occasion de découvrir ce que les uns et les autres cachent ou taisent, veulent exprimer ou pas, jusqu’au dévoilement d’un fait ancien que plusieurs auront déjà pressenti. Les réalisatrices nous offrent un autre regard cinématographique à tel point que nous nous sommes dit qu’elles s’essayaient à un cinéma social « à la Dardenne ». Le film ne soulèvera probablement pas un enthousiasme délirant, mais jette un regard tendre et cruel sur nos vies publiques et cachées.

Pour le fun signalons qu’il y a un film dans le film, une mise en abime en quelque sorte. Dans ce film, un acteur francophone (qui aime le cinéma flamand et y joue aussi), Thomas Coumans, que nous avions déjà reçu en radio). Un plan nous montre même la promotion de son film sur un camion publicitaire qui affiche le vrai nom de l’acteur !).


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Paper Towns (La face cachée de Margo)
le 12 juillet 2015
Bande de filles
le 1er octobre 2014
Snowden
le 15 octobre 2016
Bang Gang (une histoire d’amour moderne)
le 16 janvier 2016
Le labyrinthe (The Maze Runner)
le 13 octobre 2014
Steve Jobs
le 24 janvier 2016
Chair de poule (Goosebumps)
le 15 janvier 2016
Cigarettes et chocolat chaud
le 10 décembre 2016
Ben-Hur
le 27 août 2016
A Week-end in Paris
le 1er septembre 2014


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57