logo article ou rubrique
Wong Kar-Wai
Fa yeung nin wa (In the Mood for Love)
En version restaurée 4K à partir du 21/07/21
Article mis en ligne le 27 juin 2021

par Charles De Clercq

Synopsis : Hong Kong, 1962. M. et Mme Chow emménagent dans leur nouvel appartement le même jour que leurs voisins, M. et Mme Chan. Sans comprendre comment cela a commencé, Chow Mo-wan et Chan Li-zhen apprennent que leurs époux respectifs ont une liaison. Cette découverte les choque mais les rapproche. Ils se voient de plus en plus souvent mais le voisinage commence a s’en apercevoir. Il semble n’y avoir aucune possibilité pour eux de vivre une relation amoureuse. Mais la retenue, les réserves émotionnelles de Mme Chan hantent M. Chow, qui sent ses sentiments changer.

Acteurs : Tony Leung Chiu-wai, Maggie Cheung, Lai Chen

In the Mood for Love, un film que nous avait laissé en larmes lors de sa vision il y a un peu plus de vingt ans avec l’excellent Tony Leung Chiu-wai que nous avions apprécié trois ans auparavant dans le tout aussi excellent Chunguang zhaxie (Happy Together).

Wong Kar-Wai offre un traitement surprenant d’un double adultère avec d’improbables protagonistes, physiquement (littéralement) très proches : un mur les sépare et ils jouent à se rencontrer en prenant le rôle de leur partenaire réciproque.

Une musique qui, avouons, touche toujours autant la corde sensible qu’il y a vingt ans.

Un espace engoncé (un peu comme dans Happy Together... mais c’était en Argentine), compté : dans les chambres qu’ils louent, dans l’hôtel, dans le bureau, dans la rue - sans compter la pluie ; la seule ouverture - spatiale - sera celle de l’espace du temple au sein de laquelle une autre ouverture permettra de celer (et sceller) un silencieux secret qui ne peut être crier à la face du monde (tout comme le secret confié aux Chutes d’Iguazú dans Happy Together). Un chambre 1406 ! Un homme, une femme, qui se frôlent, s’effleurent, se touchent, se ratent, se perdent...

Des rencontres ratées à quelques secondes. Un amour impossible. A l’écrire tout cela est bien banal et pourtant nous sommes encore submergé d’émotion d’avoir revu In the Mood for Love !

Le thème musical :