Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Tarek Boudali
Epouse-moi mon pote
Sortie le 1er novembre 2017
Article mis en ligne le 15 octobre 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Quand les clichés succèdent aux clichés cela donne la pire comédie de l’année ! 7/100

Synopsis : Yassine, jeune étudiant marocain, vient à Paris faire ses études d’architecture avec un visa étudiant. Suite à un événement malencontreux, il rate son examen, perd son visa et se retrouve en France en situation irrégulière. Pour y remédier, il se marie avec son meilleur ami. Alors qu’il pense que tout est réglé, un inspecteur tenace se met sur leur dos pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un mariage blanc…

Acteurs : Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Charlotte Gabris, David Marsais.

Nous n’allons pas perdre de temps avec cette critique, un des plus mauvais films que nous ayons vus cette année. Bien sûr il reste encore deux bons mois, qui sait une autre comédie française pourrait ravir la place, mais ce n’est pas gagné si l’on ose l’écrire ! Et justement à la question de savoir ce qui l’a poussé à la réalisation le dossier presse donne la réponse de Tarek Boudali : "J’ai toujours eu l’envie de réaliser,mais pour être honnête, je ne me voyais pas le faire si tôt. Je me disais que je devais attendre d’avoir plus d’expérience, et surtout d’avoir la bonne idée. Il fallait que ça se fasse naturellement. Pas que ce soit calculé ou programmé. Mais quand j’ai commencé à écrire ce scénario, très vite les images me sont venues en tête. Je voyais comment filmer les scènes, comment les jouer, dire les dialogues, etc. Et donc très vite je me suis dit qu’il fallait que je le réalise. En plus je n’avais pas envie d’écrire pendant deux ou trois ans et de filer mon bébé à quelqu’un ! Je me suis dit : « Il faut que je me lance. C’est maintenant ! ». A voir le résultat, l’on se dit qu’il aurait mieux valu qu’il suive sa première intuition et attende d’avoir plus d’expérience.

Le spectateur aura droit aux clichés les plus clichés sur les gays. Une des protagonistes le fait même remarquer durant cette comédie, la parole la plus sensée de ce premier long-métrage. Il est possible que des spectateurs se ruent dans les salles et grand bien leur fasse. Aux autre, on conseillera de garder leur argent pour un autre film et d’attendre une sortie TV. Enfin, on se dira qu’à force de transmettre de tels clichés (somme toute vulgaires et malsains derrière la volonté de faire rire - du moins on le suppose et, finalement, aussi sexistes que tout ce qui se découvre de l’affaire Harvey Weinstein) on comprendrait presque que des centaines de milliers de Français - dont bon nombre de catholiques - aient manifesté la bave aux lèvres contre « le mariage pour tous ». Derrière l’humour, il y aurait de l’homophobie inconsciente. De « cela » on peut rire, n’est-ce pas. De là, à ce que certains se disent qu’ils peuvent impunément « casser du pédé »... parce que, simplement, au prétexte de bien rire on formate les esprits...

Diaporama

Bande-annonce :


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Kong Skull Island
le 6 mars 2017
Tu veux... ou tu veux pas ?
le 28 septembre 2014
Coexister
le 21 septembre 2017
Les fantômes d’Ismaël
le 17 mai 2017
Como Nossos Pais (Comme nos parents)
le 26 juin 2017
Bob l’éponge - le film : un héros sort de l’eau
le 26 janvier 2015
Je suis à toi
le 24 novembre 2014
Hitman : Agent 47
le 2 septembre 2015
Everything, Everything
le 7 août 2017
Les oiseaux de passage
le 24 mars 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31