Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Robert Schwentke
Divergente 3 : Au-delà du mur (The Divergent Series : Allegiant)
Sortie le 9 mars 2016
Article mis en ligne le 6 mars 2016
dernière modification le 16 mars 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

Un film pour ados qui ne va pas au-delà du mur mais bien droit dedans ! 33/100

Synopsis :
1. Pour la première fois de leur vie, Tris et Quatre quittent leur ville et leurs familles en franchissant le mur qui encercle Chicago. Ce qu’ils y découvrent remet en cause tout ce qu’ils pensaient savoir. Alors qu’une lutte impitoyable éclate autour d’eux, menaçant toute la société, Tris et Quatre doivent décider dans l’urgence qui sont leurs véritables alliés...

2. Tris et ses alliés ont réussi à renverser les Érudits. Les Sans-factions, dirigés par Evelyn Johnson-Eaton, mettent alors en place une dictature, imposant à tous la disparition des factions. Plutôt que de se plier à ce nouveau pouvoir totalitaire, Tris, Tobias et leurs amis choisissent de s’échapper. Le monde qu’ils découvrent au-delà de la « Clôture » ne correspond en rien à ce qu’on leur a dit. Ils apprennent ainsi que leur ville, Chicago, fait partie d’une expérience censée sauver l’humanité contre sa propre dégénérescence. Mais l’humanité peut-elle être sauvée contre elle-même ?

Acteurs : Shailene Woodley, Zoë Kravitz, Theo James, Miles Teller, Naomi Watts, Ansel Elgort, Bill Skarsgård, Maggie Q, Jeff Daniels, Jonny Weston.

Le roman :

Divergente 3 est le 3e tome de l’épopée de de Veronica Roth, publié en 2013. Ce roman conclu donc le cycle et se situe « après la chute des factions, une nouvelle dictature, menée par Evelyn Johnson, la mère de Quatre (Tobias), s’est mise en place. Beatrice Prior et ses amis refusent de s’y soumettre et, suivant des Loyalistes, un groupe de fidèles aux factions qui s’opposent à la dictature, ils quittent l’enceinte de la ville où ils ont toujours vécu. Ils y découvrent le Bureau, un organisme chargé de contrôler les implantations, qui sont des villes comme celle de Tris, où ont été placés les individus aux gènes rendus déficients à cause de manipulations génétiques, pour qu’ils deviennent avec le temps des divergents, des êtres dépourvus de toute déficience (des GP, Gènes Purs). Cependant, Tris et ses amis se rendent rapidement compte que le chaos de l’extérieur est divisé en deux clans : les Génétiquement Purs, qui ont droit aux plus hauts postes et aux privilèges, et les Génétiquement Déficients, qui sont écartés de la société et presque traités comme des fous incapables d’émettre un raisonnement humain. Tris décide de se battre pour rétablir la justice et sauver ce qui peut encore l’être... » (source Wikipedia).

La critique...

Le troisième volet de la saga Divergente, sera décliné en deux parties. On reprend donc la recette d’autres blockbusters et il faut reconnaître que l’apport doit surtout être financier pour les producteurs, car allonger ainsi la sauce d’une aventure qui aurait pu tenir en deux heures maximum n’apporte rien à l’intrigue. Nous retrouvons la « bande des quatre » plus quelques autres, dont David, personnage ambigu qui ne surprendra pas ceux et celles qui se sont plongés depuis longtemps dans les romans. Les autres non plus d’ailleurs puisque l’intrigue est cousue de fil blanc.

Les factions de départ sont donc bien loin et le film sera surtout l’occasion de voir une multitude d’effets spéciaux. Nos jeunes acteurs et les autres ont dû s’astreindre à tourner sur fond vert ce qui doit être pénible et à dû rendre les choses très artificielles. De notre côté de la salle, c’est peut-être le seul apport du film : découvrir des paysages surprenants, des bâtiments et modes de transport nouveaux modélisés sur ordinateurs !

Il ne faut donc pas trop s’attendre à beaucoup de profondeur dans la psychologie des personnages, mais accepter de jouer le jeu et ouvrir les yeux et les oreilles pour entrer dans l’ambiance du film. Du reste, cela est surtout destiné aux adolescent(e)s et en particulier aux lecteurs des romans qui verront se concrétiser sur la Toile, en (très) grand format, ce qu’ils ont découvert et imaginé en lisant le roman. Ils verront le visage de David (Jeff Daniels) au sourire toujours énigmatique, qui ne disparaîtra vraiment qu’à un seul moment du film.

Si l’on veut vraiment trouver quelques éléments de réflexion, il y a bien la versatilité des foules, et des dictateurs (ou trices ! - ici sans autre jeu de mot que la consonance), les exécutions sommaire après des procès bâclés. Cependant, si c’est pour réfléchir sur de tels thèmes en particulier avec des adolescents, autant (re)voir Sophie Scholl - Die letzten Tage (Sophie Scholl - les derniers jours) de Marc Rothemund (2005). Ce serait donc le pur divertissement que l’on privilégierait. Les amateurs, en particulier adolescents, devraient se réjouir en mangeant leur popcorn en très grande quantité. Les autres se diront qu’il faut malheureusement des films de ce genre pour faire vivre les salles de cinéma qui pourront aussi proposer quelques films d’auteur et/ou indépendant. C’est la règle du jeu !

A noter aussi certaines incohérences. Dans une séquence d’enlèvement d’enfants - qui n’est pas sans faire penser au dernier film de Joachim Lafosse, Les chevaliers blancs, au niveau des arguments avancés pour justifier ces actes - on utilise un gaz qui efface la mémoire. Celui-ci est blanchâtre et plus léger que l’air. Plus loin, on utilise massivement le même gaz qui, très curieusement, est rouge et beaucoup plus lourd que l’air quand il est au sol et de la même densité que l’air quand il est en hauteur. Bizarre ! A noter aussi que ce gaz se trouve déjà sur place à Chicago, probablement depuis fort longtemps. Pourquoi, comment, à l’instigation de qui ? Rien n’est précisé, mais ce sera peut-être pour la partie 3 b qui devrait être tournée même si les acteurs ne donnent même plus l’impression de croire à l’histoire dans laquelle ils tournent !


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Les souvenirs
le 11 octobre 2014
Notre petite soeur (Umimachi Diary)
le 24 septembre 2015
Three Generations (About Ray)
le 12 novembre 2016
Vergine giurata (Sworn Virgin)
le 11 septembre 2015
Ted 2
le 5 août 2015
Phoenix
le 1er février 2015
Mad Max : Fury Road - Le Making-Off
le 20 mai 2015
Hight Rise
le 21 mars 2016
Les fantômes d’Ismaël
le 17 mai 2017
Kubo and the Two Strings (Kubo et l’armure magique)
le 17 septembre 2016


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31