Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

logo article ou rubrique
Christian Gudegast
Den of Thieves (Criminal Squad en France)
Sortie le 21 février 2018
Article mis en ligne le 29 janvier 2018
dernière modification le 6 août 2019

par Charles De Clercq

Synopsis : Big Nick est le chef d’un gang corrompu de policiers à Los Angeles, la capitale mondiale des braquages de banque, où les seules personnes plus impitoyables que les criminels sont les autorités du LAPD. Lorsque Nick apprend que le voleur légendaire Merrimen s’apprête à commettre son plus gros casse, Nick fait chanter le maillon faible de son équipe pour en faire son indic. Merrimen, qui doit toujours avoir une longueur d’avance sur Nick, commet une série de braquages audacieux pour se préparer au plus improbable braquage : la Réserve fédérale. Mais tandis que les plans explosifs des malfrats se dévoilent de plus en plus et que les morts se multiplient, il semblerait que quelqu’un soit à l’œuvre, que Nick et Merrimen n’auraient jamais pu soupçonner.

Acteurs : Gerard Butler, Pablo Schreiber, O’Shea Jackson Jr., 50 Cent.

Christian Gudegast a écrit le scénario de La chute de Londres (London Has Fallen). Nous écrivions qu’il s’agissait d’un film bourré de clichés et de testostérone... mots que l’on peut reprendre ici pour un premier film dont il a aussi écrit le scénario, en reprenant Gerard Butler et ajoutant un casting de quelques « gueules » et de « costauds » du cinéma (mais pas que) tels 50 Cent ! Certes la recette est probablement efficace, mais il n’y a pas de valeur ajoutée à la sortie d’un film qui surfe (un peu) sur le modèle de Heat (Michael Mann, 1995) et se conclut sur certains codes appartenant à la série de films Ocean de Soderbergh. Bien plus, la première partie du film est très bavarde et sans vraiment beaucoup d’action. Elle vient présenter les différents protagonistes et leurs milieux d’activité. S’y ajoute la relation familiale de Big Nick qui va conduire au divorce. Malheureusement ce film conducteur est abandonné en cours de route et est en réalité un peu inutile d’autant que le film est beaucoup trop long (2h20). Pendant les phases d’action les scènes sont très découpées et montrent de façon répétitive les actions de la brigade de Big Nick suivies de celles de Merrimen et sa bande, et ainsi de suite. Il y a bien quelques rebondissements que nous ne dévoilerons pas, car ce sera probablement le seul plaisir que l’on pourra retirer du film.

Il y a des invraisemblances (la longue séquence de fusillade sur une route dont l’embouteillage bloque les voitures) et quelques incohérences (spoiler : [1])... qui ne devraient pas décontenancer les amateurs de films d’action, de Gerard Butler, 50 Cent et d’autres acteurs. Un film typiquement pop corn même si le déroulement classique apporte quelques surprises.

Bande-annonce :



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Hostiles
le 18 janvier 2018
We Are What We Are
le 1er septembre 2014
Aquarius
le 31 août 2016
Mon garçon
le 17 août 2017
Paddington
le 29 novembre 2014
Nocturama
le 24 août 2016
Mademoiselle de Joncquières
le 2 septembre 2018
Le labyrinthe (The Maze Runner)
le 13 octobre 2014
God’s Own Country (Seule la terre)
le 4 février 2018
Cézanne et moi
le 1er septembre 2016
Espace rédacteurs RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.3.20