Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Anna Kerrigan
Cowboys
Sortie Premium VOD : 25/08/21
Article mis en ligne le 21 août 2021

par Charles De Clercq

Synopsis : Troy et son fils Joe partent en randonnée dans les montagnes rudes et inhospitalières du Montana. Tout porte à croire qu’ils sont en fuite et tentent de rejoindre la frontière canadienne. Mais à quoi essayent-ils d’échapper ?

Acteurs : Steve Zahn, Jillian Bell, Sasha Knight

Disponible sur : VOO, Proximus Picks, Cinechezvous.be, Sooner dès le 25/8/21.

C’est un étonnant roadmovie que nous avons découvert avec Cowboys. Si Troy (Steve Zahn) part avec son fils en randonnée, en revanche, pour Sally, la mère (Jillian Bell), Troy part avec sa fille. Le film est une quête d’identité ou plutôt la revendication de celle-ci. Que faire lorsque les deux parents ne sont pas au diapason lorsque la question de l’identité ou plutôt de la trans-identité se pose ? C’était déjà le thème de Lola vers la mer de Laurent Micheli (2019). Mais, dans son film, il était question d’une adolescente presque adulte et l’un des parents était décédé. La mère défunte avait accepté que son enfant, assigné garçon à la naissance devienne et soit « Lola ». Le père, en revanche, ne pouvait se résoudre à ce que son fils soit « elle ».

Dans le cas présent, Joe a été assigné fille à la naissance, sa mère la voit comme telle et ne peut se résoudre à accepter « il », ce que veut Joe et que son père a progressivement accepté. Le road movie que propose Anna Kerrigan (dont elle est également la scénariste) a le mérite de proposer un regard tant du côté des parents (ici divisés et opposés) mais aussi de la personne transgenre ainsi que la gestion du déni. Le tout sur fond d’une intrigue passionnante car le road movie se fond aussi sous forme de thriller puisque la mère va déposer plainte pour enlèvement et q’il y aura donc poursuite des fugitifs. Mais cette poursuite est handicapée par le déni de la mère qui parle de sa fille alors que c’est visiblement un jeune garçon qui est en fuite.

Sans moraliser, sans juger, le film donne une voix à chaque protagoniste : le père, la mère et l’enfant. Comment les uns et les autres vont-ils évoluer ? Comment la police et la justice géreront-ils cette situation au bénéfice de chacun ? C’est à découvrir dans cet excellent film qui aurait mérité de sortir en salle. Et c’est d’autant plus remarquable que Joe est interprété par un enfant transgenre ! Cela n’enlève rien à notre argumentation relative à l’interprétation de personnes transgenres par des acteurs cisgenre dont nous faisions état dans la critique de En Helt Almindelig Familie (A perfectly Normal Family) de Malou Reymann et sorti en début d’été sur les écrans. Sasha Knight, garçon, assigné fille à la naissance, interprète magistralement le personnage de Joe (c’est en 2019, Sasha a alors 10 ans) et puise probablement dans sa propre expérience pour donner le ton juste à son rôle.



Espace privé RSS

2014-2023 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.75