Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Freddy Mouchard
Compostelle. Le chemin de la vie
Sortie le 21 juin 2017
Article mis en ligne le 2 juin 2017
dernière modification le 27 juin 2017

par Charles De Clercq
logo imprimer

Compostelle, l’important c’est la route !

Synopsis : Le pèlerinage de Compostelle est une expérience qui attire de plus en plus chaque année. Le pèlerin est amené à dépasser ses limites et se confronter à lui-même et à son environnement. Les épreuves sont physiques mais surtout intérieures. Le réalisateur a suivi pendant 3 ans le parcours de plusieurs pèlerins. Aucun de leur chemin n’est identique. Etape après étape un nouveau rythme de vie s’installe, le chemin offre de nouvelles perceptions. Les contacts répétés avec la nature, les éléments et les autres pèlerins replacent chaque personnalité à juste place. L’alchimie du chemin opère peu à peu. Quand le pèlerin arrive enfin au terme de son périple, au cap Finistère, il brûle ses anciens vêtements face au soleil couchant. Le vieil homme disparaît pour faire naître l’homme nouveau.

Acteurs : Baptiste Sornin, Eminé Meyrem, Naidra Ayadi, Bernie Bonvoisin, Bruno Clairefond

En 2014, Freddy Mouchard réalise un documentaire « Compostelle, le chemin de la vie ». Il est projeté en France début 2015, soutenu et promu par le Pèlerin. Il sort en Belgique deux ans plus tard...

Hélas, la sortie du film sera très, voire trop confidentielle. C’est qu’il ne fera pas le poids face aux blockbusters de l’été. Il nous appartient, comme critique cinéma pour RCF en Belgique, pour Dimanche et pour Cathobel, de mettre en valeur des films qui offrent des valeurs positives et invitent l’humain, mais aussi le croyant, l’homme ou la femme en recherche de sens, à sortir des sentiers battus de la consommation de produits formatés. Si le film a, de surcroit, d’indéniables qualités cinématographiques, ce sera un plus mais ce ne sera pas indispensable pour nous, au risque assumé de nous démarquer de confrères et consœurs.

C’est le cas pour ce documentaire. Même si peu auront l’occasion de le voir, il est important d’encourager de telles démarches. Il y a quelques années, Didier, un journaliste de la RTB, décédé début 2016, nous disait que lui, agnostique, avait discuté du pèlerinage avec un soufi. Celui-ci lui avait dit que l’important n’était pas le lieu d’arrivée mais le chemin parcouru. Le film de Freddy Mouchard nous y a fait songer. Il l’a écrit, réalisé, filmé et produit ! Il est randonneur et cette aventure a duré trois ans. Il a suivi le parcours de plusieurs pèlerins dont les chemins étaient tous différents. Nous ne voyons pas les visages de ces hommes et femmes qu’il nous est seulement donné d’entendre.

Il « avait envie de faire connaître à travers un film ce que peut ressentir le marcheur qui vit l’aventure de se reconnecter au monde et à lui-même ». Il voulait « explorer le voyage intérieur de celui qui marche sur une longue période ». Et il constate que le pèlerin n’est plus le même à l’arrivée. Il se pose alors ces questions : « Comment ce changement s’opère-t-il ? Comment la perception du monde se modifie-t-elle ? ».
Freddy Mouchard filme la route, des ambiances, fait entendre des sons, des poèmes, nous montre un labyrinthe quasi mystique (ce que certains lui reprocheront). Parce qu’il n’avait rien planifié, rien prévu, il a « profité d’une grande harmonie et d’une grande satisfaction ». Chacune des rencontres a été perçue comme un cadeau. Il a dû apprendre à lâcher prise, laisser place « à l’abandon, à l’écoute, à l’inspiration ».
Son souhait « était donc de se mettre en état de percevoir ce qui était disponible. Ce film est une offrande. » Même s’il ne s’agit pas de grand cinéma, nous pouvons, nous aussi, recevoir ce cadeau et découvrir pourquoi, à l’arrivée, les pèlerins brûlent leurs vêtements, signe de renaissance et d’un avenir à construire, d’une route à reprendre !

Le site du film : http://compostelle-lefilm.com

Diaporama

Bande-annonce :


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Magic Mike XXL
le 8 juillet 2015
Rwanda, la vie après. Paroles de mères
le 31 octobre 2014
Star Trek Beyond (Star Trek sans limites)
le 12 août 2016
Merci patron
le 9 mai 2016
Knock
le 8 octobre 2017
La planète des singes : l’affrontement
le 1er septembre 2014
Tout en haut du monde
le 23 janvier 2016
Juste la fin du monde
le 3 septembre 2016
Nebraska
le 1er septembre 2014
Vergine giurata (Sworn Virgin)
le 11 septembre 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53