Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Vincent Bal (2014)
Brabançonne
Sortie le 10 décembre 2014
Article mis en ligne le 4 décembre 2014
dernière modification le 9 décembre 2014

par Charles De Clercq
logo imprimer

60/100

JPEGSynopsis : L’harmonie flamande Sainte-Cécile et l’harmonie wallonne En Avant sont toutes deux sélectionnées pour représenter la Belgique à la grande finale européenne. Mais quand le soliste de Sainte-Cécile s’éteint brusquement sur le podium, Elke, la fille du chef d’orchestre flamand, a une idée pour sauver la finale : se payer Hugues, le fabuleux trompettiste de leur concurrent wallon. Brabançonne est une comédie musicale romantique, 50% wallonne, 50% flamande et 100% belge.

Acteurs : Amaryllis Uitterlinden, Arthur Dupont, Liesa Naert, Philippe Résimont, Koen Van Impe, Jos Verbist, Michel Van Dousselaere, Erika Sainte.

Un film complètement belgo-belge que l’on aura bien du mal à « vendre » hors de nos frontières. Il ne s’agit pas d’un chef d’œuvre ni même d’un grand film mais d’une œuvre « jubilatoire » pour qui peut assumer sa « belgitude », ses clichés et ses contradictions.

Plus qu’un film et plutôt qu’une comédie musicale, il s’agit d’un film « en chanson », un film presqu’enchanté par des acteurs qui ont plaisir à (sur)jouer et se donner à fond dans cette histoire de fanfares en concurrence sur fond d’histoire d’amour entre un wallon (interprété par le français Arthur Dupont) et une flamande. Brabançonne est rempli de clichés totalement assumés sur les relations entre wallons et flamands et surtout sur les perceptions que chacun à de l’autre.

Il s’agit peut-être d’une dernière tentative belgicaine au vu de l’évolution actuelle de nos institutions (et en ce domaine, je suis totalement incompétent pour en saisir et prévoir tous les enjeux). Il n’empêche, j’ai eu beaucoup de plaisir à voir ce film. Une sorte de madeleine à déguster sans se prendre la tête, simplement, pour rire de très bon cœurs de nos travers et de ceux que nous pensons appartenir aux autres, en face !

http://www.youtube.com/embed/nq8Mk0cdOcw
Brabançonne Bande-Annonce - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB

Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Liên de Mê Linh (Guerres et crimes de guerre)
le 25 septembre 2014
Tarnation
le 1er septembre 2014
K.O.
le 10 juin 2017
Spotlight
le 17 janvier 2016
L’Ora Legale (L’heure légale)
le 1er mars 2017
Kidnapping Mr. Heineken (Kidnapping Freddy Heineken)
le 2 mai 2015
The Square
le 17 septembre 2017
Si j’étais un homme
le 11 février 2017
Sieranevada
le 9 février 2017
The Walk (Rêver plus haut)
le 27 septembre 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31