Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Felix Van Groeningen
Belgica
Sortie le 2 mars 2016
Article mis en ligne le 16 janvier 2016
dernière modification le 7 mars 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

Synopsis : Jo et Frank sont frères, et comme souvent dans les familles, ces deux-là sont très différents. Jo, célibataire et passionné de musique, vient d’ouvrir son propre bar à Gand, le Belgica. Frank, père de famille à la vie bien rangée et sans surprise, propose à Jo de le rejoindre pour l’aider à faire tourner son bar. Sous l’impulsion de ce duo de choc, le Belgica devient en quelques semaines the place to be…

Acteurs : Stef Aerts, Tom Vermeir, Charlotte Vandermeersch, Dominique Van Malder, Sam Louwyck, Arne Sierens, Johan Heldenbergh, Titus De Voogdt, Marijke Pinoy, Brit Van Hoof, Nils De Caster.

C’est le cœur encore chaud du film The Broken Circle Breakdown (Alabama Monroe) qui avait suscité notre enthousiasme il y a déjà trois ans que nous avons vu Belgica. Alors, tout de go, c’est probablement passionnant, mais nous gardons notre préférence pour les aventures de Didier et Elise ! C’est que le film est bancal : s’agit-il de la relation fraternelle ou d’un film musical, d’un clip de près de deux heures ?

Notre confrère Kurt Vandemaele est plus qu’enthousiaste et intitule son article écrit dans la foulée de la vision presse « ‘Belgica’ is de beste Belgische film ooit » (soit ’Belgica est le meilleur film belge de tous les temps’). Il précise même que le film écrase les précédents (« dit slaat werkelijk alles ») (source que vous pourrez lire avec profit si vous maitrisez le néerlandais).

La presse était nombreuse, beaucoup de confrères de la presse musicale étaient présents et le nord du pays (surtout) et le sud remplissaient la salle. C’est dire que l’événement était attendu. Normal au vu des films précédents. Alabama Monroe arrivait à joindre la musique country et une histoire de couple ravagé per la perte d’un enfant et se posait des questions existentielles sans qu’un happy end vienne conclure le récit.

Ici aussi, c’est une conjonction de musique et d’un couple qui constitue l’ossature du film, mais le couple en question, ce sont deux frères, assez dissemblables. Ce n’est donc pas tellement un couple, mais une paire. Le hasard a fait que l’après-midi de la projection de Belgica, nous avons assisté à la projection presse de Legend avec Tom Hardy qui interprète les rôles de jumeaux. Deux frères différents également, mais qui s’estiment et se portent l’un l’autre alors qu’ils sont des gangsters de légende. Une histoire vraie, mais adaptée à l’écran.

Les deux frères de Belgica vivent plus difficilement la fratrie, mais tentent de construire quelque chose ensemble. Par ailleurs, il s’agit d’une fiction. Ou plutôt d’une histoire vraie dont les éléments de fiction ne s’inscrivent pas nécessairement dans la réalité. Nous étions avertis par un message au début du film. Mais nous sommes là dans nos tropismes par rapport au vrai/faux et à ce qui est cru. L’adaptation d’une histoire est parfois plus « vraie » que le « réel ». Et ce n’est donc pas mensonge... ou légende !

En ce sens, derrière le Belgica, il y a un vrai café de Gand, le Charlatan et son histoire musicale, notamment. Haut lieu de fréquentation que nous ne connaissions pas, mais qui sera l’occasion de découvertes musicales. L’ambiance des soirées et les nuits où la musique envahit l’espace et les corps est bien rendue à l’écran mais ce n’est pas cet aspect qui nous a touché (en ce sens nous sommes plus « country » !). En revanche, ce qui nous a séduit c’est l’évolution de la relation entre les deux frères qui devient même toxique à certains moments. Ils ont de l’or dans les mains et pourtant à cause de l’un d’eux, tout tourne mal, à la catastrophe. Ajoutons que les spectateurs flamands auront le plaisir (nous le supposons) de découvrir un film en dialecte (et ils sont plus au fait que nous des tensions éventuelles entre Gand et Anvers). Le film est donc sous-titré en Standaardnederlands (anciennement ABN). On vous laisse donc la surprise (au prix de la méprise) de découvrir tout cela à l’écran et de vous laisser en-chanter ou pas par Belgica.


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés

Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Ted 2
le 5 août 2015
Pawn Sacrifice (Le prodige)
le 27 octobre 2015
Hampstead
le 26 août 2017
Dalida
le 25 novembre 2016
Magic Mike XXL
le 8 juillet 2015
The Diary of a Teenage Girl
le 12 juillet 2015
Rwanda, la vie après. Paroles de mères
le 31 octobre 2014
Une séparation
le 1er septembre 2014
The Keeper of Lost Causes (Kvinden i buret)
le 1er septembre 2014
Crimson Peak
le 14 octobre 2015


Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31