Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est historiquement lié aux émissions radio consacrées au cinéma par Charles De Clercq sur RCF. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Les critiques de Julien Brnl
Astérix et le secret de la potion magique
Réalisateur(s) : Louis Clichy et Alexandre Astier
Article mis en ligne le 22 décembre 2018

par Julien Brnl
logo imprimer

Véritable pile électrique (peut-être un peu trop), « Astérix : le Secret de la Potion Magique » en met plein les yeux (jusqu’à son final à la Michael Bay), tout en embrassant l’œuvre de Goscinny et Uderzo. Par Toutatis, la relève est assurée ! 14/20

➡ Vu au cinéma Caméo des Grignoux - Sortie du film le 05 décembre 2018

Signe(s) particulier(s) :

  • après leur adaptation du dix-septième album de la série de bandes dessinées de René Goscinny (scénario) et Albert Uderzo (dessin) « Astérix : le Domaine des Dieux » (2014), Louis Clichy et Alexandre Astier réalisent ce nouvel épisode animé inédit, le scénario n’étant basé sur aucun album particulier, ce qui est une première depuis 1976 et « Les Douze Travaux d’Astérix » ;
  • premier film d’animation dans lequel Roger Carel ne prête pas sa voix à Astérix, repris par Christian Clavier, qui a déjà incarné à deux reprises le personnage en prises de vues réelles au cinéma (« Astérix et Obélix contre César » et « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre »).

Résumé : Pour la première fois de sa vie, Panoramix manque de se tuer en tombant d’un arbre alors qu’il cueillait du gui. Se retrouvant avec un pied dans le plâtre, Panoramix réalise qu’il met le village en danger en gardant pour lui seul le secret de la potion magique. Il décide donc de partir à la recherche d’un successeur, à la surprise totale du village. Afin de ne pas se tromper dans le choix du prochain druide, il demande l’aide d’Astérix et Obélix pour l’accompagner, et contacte les autres druides de Gaule en envoyant un message par des sangliers.

La critique de Julien

Après la réussite de l’adaptation animée du « Domaine des Dieux », Alexandre Astier et Louis Clichy remettent les couverts, mais cette fois-ci en ne se basant sur aucun album. Cette aventure, totalement inédite, se devait donc d’être fidèle à l’esprit global de l’œuvre de Goscinny et Uderzo, tout en proposant un visuel aussi vivace et malin que celui du « Domaine des Dieux ». Tous les espoirs sont-ils donc confirmés ?

Si Astier et Clichy ne sont pas tombés comme Obélix dans une marmite de potion magique, ils semblent par contre avoir de l’Astérix dans le sang, eux qui ont baigné dans l’univers de la bande dessinée depuis leur enfance. Grands amoureux et connaisseurs des aventures du village gaulois, le duo passe d’ailleurs ici à la vitesse supérieure, en proposant un scénario original. Dans « Le Secret de la Potion Magique », Jules César et les Romains ne sont d’ailleurs pas au centre de l’histoire, tandis que Panoramix, le célèbre druide du village, y apparaît vulnérable... En effet, après une vilaine chute, ce dernier décidera, à la surprise et à l’inquiétude générale, de partir à la recherche d’un successeur à qui révéler la recette de ce fameux breuvage, qui permet au village de résister à l’ennemi. Aidé par Astérix, Obélix et compagnie, ils partiront alors pour une aventure en Gaule, à la rencontre des autres druides, afin de choisir l’heureux élu. Les Romains, eux, profiteront de ces absences dans l’irréductible village pour y gagner du terrain, en mettant en place un plan diabolique, alors qu’un autre danger guette les Gaulois, soit Sulfurix, un antagoniste et prétendant au poste de druide, mais aux dangereuses volontés...

Toujours aussi cartoonesque que son prédécesseur, « Le Secret de la Potion Magique » est une belle réussite. Prenant des libertés sur l’œuvre originale sans pour autant la dénaturer, mais plutôt en la gratifiant, ce film d’animation a beaucoup d’idées. Cette mission magique ne cesse alors de nous amuser, faisant intervenir une kyrielle de personnages (aux noms inspirés), lesquels auront d’ailleurs tous un rôle à jouer. En effet, l’écriture met en place une dynamique jouant sur plusieurs groupes de personnages, dans lesquels interviennent donc l’ensemble des têtes d’affiche de la bande dessinée, tout comme de nouvelles et sympathiques recrues. Fluide et adaptée, cette histoire retombe alors à chaque fois sur ses pattes, et donne pas mal de fil à retordre à nos Gaulois. Mais c’est sans compter sur l’amour que leur portent Astier et Clichy, car même si le chemin des protagonistes est semé d’embûches, c’est pour mieux leur permettre de rebondir, et aussi d’utiliser de la potion magique dans des situations pour le moins inventives, et relativement jubilatoires. Et puis, l’humour fait souvent mouche, en reposant notamment sur des clins d’œil très cocasses à l’actualité, et des dialogues percutants. Bref, on en redemande !



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

Phantom Thread
le 26 avril 2018
Blade Runner 2049
le 31 octobre 2017
Night School
le 28 décembre 2018
Prendre le Large
le 11 décembre 2017
Le Gendre de ma Vie
le 2 janvier 2019
My Little Pony
le 22 novembre 2017
D’après une histoire vraie
le 15 novembre 2017
Sweet Country
le 24 juillet 2018
Dragons 3 : le Monde Caché / How To Train Your Dragon 3
le 6 février 2019
Patser
le 26 avril 2018
RSS

2014-2019 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.2.28