Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Diane Kurys
Arrête ton cinéma !
Sortie le 27 janvier 2016
Article mis en ligne le 25 janvier 2016
dernière modification le 1er février 2016

par Charles De Clercq
logo imprimer

Arrête ton cinéma ? Non, arrête CE cinéma ! 49/100

Synopsis : C’est dans l’enthousiasme que Sybille démarre l’écriture de son premier film. Actrice reconnue, elle va passer pour la première fois de l’autre côté de la caméra. Tout semble lui sourire. Ses productrices Brigitte et Ingrid sont deux personnages loufoques mais attachants et Sybille se jette avec elles dans l’aventure, mettant de côté sa vie familiale. Mais, du choix improbable des actrices aux réécritures successives du scénario, en passant par les refus des financiers, le rêve merveilleux va se transformer en cauchemar. Incorrigible optimiste, Sybille réalisera trop tard que ses productrices fantasques et totalement déjantées vont l’entraîner dans leur folie…

Acteurs : Josiane Balasko, Sylvie Testud, François-Xavier Demaison, Zabou Breitman, Virginie Hocq, Fred Testot, Claire Keim, Hélène de Fougerolles.

C’est le métier qui rentre !

Sylvie Testud est comédienne mais aussi romancière. C’est en 2014 que sort en librairie C’est le métier qui rentre inspiré probablement de sa propre expérience dans le milieu du cinéma. Voici la présentation de l’éditeur Fayard : « Sybille croit aux histoires qui finissent bien. Elle a beau savoir de quelle manière est morte Jeanne d’Arc, quand elle regarde un des films qui lui ont été consacrés, Sybille ne peut s’empêcher d’espérer qu’un pompier vienne la tirer d’affaire. Alors comment imaginer que la réalisation de son propre long-métrage va virer au film catastrophe ? Toute à sa passion, l’apprentie cinéaste refuse de se laisser abattre par les problèmes qui s’accumulent. Producteurs qui écrivent les scénarios, actrices qui entrent en résistance, agents hystériques, financiers qui ne financent pas : tout va s’arranger, elle n’en démord pas. Son enthousiasme aveugle lui donne des ailes. Celles du pigeon que l’on plume ou celles du dindon de la farce ? Comédienne et réalisatrice comme son héroïne, Sylvie Testud est aussi romancière. Avec l’humour et l’autodérision que ses lecteurs lui connaissent, voici les mésaventures drolatiques que lui valent quelquefois sa confiance dans sa bonne étoile et dans le genre humain. Et en bonus une visite inédite dans les couloirs de l’« usine à rêves » cinématographique où le public ne va jamais… »

Et le cinéma qui ne s’en sort pas !
La criitque du milieu du cinéma est acerbe, cruelle, tout autant que le couple de productrices qui abusent de Sybille, actrice qui passe de l’autre côté de la barrière (de la caméra donc). Cela nous donne l’occasion de scènes où elles sont complètement déjantées. On suppose donc que ces mésaventures ne sont pas loin de celles vécues par nombre de personnes qui œuvrent dans le milieu du cinéma. Dans quelques semaines, les frères Coen nous offriront leur propre regard sur le cinéma, mais en le situant dans les années cinquante. Ici, c’est un monde contemporain que nous découvrons. Hélas, la sauce ne prend pas vraiment. Le film devient un peu du grand n’importe quoi, à commencer par les rêves cauchemardesques de Sylvie. S’agissant d’un regard critique sur le cinéma français, nous avons préféré celui d’une série, Dix pour cent créée par Fanny Herrero, même si de nombreux acteurs ont préféré ne pas y prendre part. Certes, le film nous donne quelques occasions de rire, parfois jaune, mais trop de caricature tue la caricature. En un mot, mieux vaut abandonner cette voie, sinon... Arrête ton cinéma !


flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB

Mots-clés associés



Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31