Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Will Gluck (2014)
Annie
Sortie le 24 décembre 2014
Article mis en ligne le 15 décembre 2014
dernière modification le 24 décembre 2014

par Charles De Clercq
logo imprimer

Synopsis : Une nouvelle adaptation de Annie, la comédie musicale de Broadway.

Annie est l’héroïne d’un comic-strip créé par Harold Gray en 1924 sous le nom : Little Orphan Annie.
Thomas Meehan, Charles Strouse et Martin Charnin s’en sont inspirés pour créer une comédie musicale au Alvin Theatre de Broadway en 1977.
Cinq ans plus tard, John Huston s’est inspiré des précédents pour son film Annie alors même que Rob Marshall produisait un téléfilm, Annie, en 1999, produit par la branche télévision de Walt Disney.

Quinze ans après, c’est Will Gluck qui s’attaque à la célèbre bande dessinée. Autant dire que l’on pouvait l’attendre au tournant et que beaucoup n’en attendaient probablement rien.

Au final, une très agréable surprise et un film qui devrait en-chanter en cette période de Noël. Will Gluck revisite et actualise la bande dessinée d’origine et des acteurs de talents se mettent au service de cette histoire tendre et émouvante, véritable conte de fée moderne qui confronte pauvres, enfant placée et milliardaire qui veut se consacrer à la politique.

  • Jamie Fox excelle ici, quitte à un léger cabotinage - somme toute très agréable - à personnifier ce personnage misanthrope, arrogant, ayant peur des contacts humains et des microbes... voulant faire de la politique comme on vend des smartphones... (en reconnaissant au détour d’une conversation qu’il y a plus de pouvoir dans les informations qui transitent dans les serveurs de sa société que dans l’exercice d’un mandat politique).
  • Cameron Diaz est odieusement détestable dans le rôle de Miss Hannigan ; gardienne d’enfants pour l’argent et en quête d’un homme (bon parti) à défaut d’amour et le spectateur sera amené à découvrir ce personnage plus en profondeur et en subtilité...
  • Et si pas mal d’autres rôles secondaires sont vraiment au service de l’histoire et de la comédie musicale il faut noter celui d’un premier rôle de tout haut niveau, celui d’Annie, interprété par la toute jeune Quvenzhané Wallis que nous avons découvert en 2012 dans Les Bêtes du sud sauvage et l’an dernier dans Twelve Years a Slave.
  • Et un chien qui apporte un peu de bonheur à la petite Annie...

Au final une comédie, tendre, romantique, sentimentale, savoureuse qui donne envie de danser et chanter. Un de mes confrères et amis critique à mes côtés me disait au début de la projection qu’il n’était pas très « comédie musicale » et, à la fin, il m’a dit qu’il trouvait cela « vraiment pas mal »...

Un film que je ne puis que conseiller de voir pour changer de la morosité quotidienne. A titre personnel, j’ajouterais qu’au moment où le film se trouve dans des mains malhonnêtes suite au hacking de Sony, ce peut être une façon adulte et responsable de soutenir l’industrie du cinéma en allant voir le film en salle plutôt que de céder à des sirènes qui ne font pas honneur à l’éthique.

http://www.youtube.com/embed/wIaLjYmeUzw
Annie - Bande-Annonce - VOST - YouTube

flèche Sur le web : Lien vers la fiche IMDB


Mots-clés associés



Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.57