Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma

Cinécure est un site appartenant à Charles Declercq et est consacré à ses critiques cinéma, interviews. Si celui-ci produit des émissions consacrées au cinéma sur la radio RCF Bruxelles, celle-ci n’est aucune responsable du site ou de ses contenus et aucun lin contractuel ne les relie. Depuis l’automne 2017, Julien apporte sa collaboration au site qui publie ses critiques.

Fred Cavayé
Adieu Monsieur Haffmann
Date de sortie : 12/01/2022
Article mis en ligne le 10 décembre 2021

par Charles De Clercq

Synopsis : Paris 1941. François Mercier est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, Mr Haffmann. Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages.

Acteurs : Daniel Auteuil, Gilles Lellouche, Sara Giraudeau

Brève de Cinécure

Fred Cavayé adapte la pièce de Jean-Philippe Daguerre, nommée six fois aux Molières et quatre fois récompensée. Si vous visionnez la bande-annonce de la pièce (au théâtre Montparnasse) ci-dessous, vous découvrirez les enjeux de l’intrigue. A vous de voir donc.

L’intrigue tourne autour d’un pacte (quasi faustien !) conclu pour que chacun soit gagnant dans l’accord, même si celui-ci entraînera des désaccords et conduira chacun·e dans ses derniers retranchements et révélera le meilleur ou le pire des différents protagonistes. Celui ou celle qui a vu la pièce pourra être déçu de l’adaptation et/ou du jeu des acteurs. Si Daniel Auteuil et Sara Giraudeau sont assez convaincants, en revanche, Gilles Lellouche l’est moins, en tout cas dans la première moitié du film. C’est en effet quand il a le « mauvais rôle » qu’il arrive à jouer avec excellence ce qui est le cas ici. Si vous ne connaissez pas la pièce, le film [1] vous offrira un regard sur une époque sombre de l’histoire contemporaine qui vaut la peine d’être vu même si l’on sent l’origine théâtrale du matériau. En effet, là où la pièce était d’une grande sobriété, le film ajoute un décor « historique » dans une reconstitution qui a mobilisé pas mal d’efforts pour construire un univers crédible pour le film dans les rues Berthe et Androuet dans le quartier de Montmartre (pour la petite histoire, le décor est resté en place durant la suspension du tournage pour des raisons sanitaires... en enlevant cependant les affiches qui appelaient au recensement des juifs !) (à lire ici).

Bandes-annonces :

1. La pièce de théâtre

1. Le film



Espace privé RSS

2014-2023 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.5.75