Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE est le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour les radios RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
🎬 Voyage of time : Au Fil de la Vie
Réalisateur(s) : Terrence Malick
Article mis en ligne le 16 juillet 2018
dernière modification le 26 juillet 2018

par Julien Brnl
logo imprimer

Ode à la nature parfois trop démonstrative, et surtout psychédélique, « Voyage of Time » est une épopée évolutive de l’univers baignée par le style de Malick, entre poésie et cosmologie, qui foudroie ici au regard, mais qui laisse aussi perplexe dans l’absolu par son aspect de fourre-tout grandiloquent, finalement pas si respectueux que cela de la réalité. - 12/20

➡ Vu au cinéma Caméo des Grignoux - Sortie du film le 04 juillet 2018

Signe(s) particulier(s) :

  • alors qu’il n’avait tourné que quatre longs métrages de 1973 à 2005, le réalisateur atypique Terrence Malick a réalisé cinq films ces sept dernières années, dont « The Tree of Life », récompensé de la Palme d’or au Festival de Cannes 2011 ;
  • premier documentaire du réalisateur, d’ailleurs présenté en sélection officielle lors de la Mostra de Venise 2016 ;
  • Brad Pitt est le narrateur du film dans la version IMAX anglaise, tandis qu’il s’agit de Cate Blanchett dans la version 35-millimètres.

Résumé : Hymne à la nature et à l’univers, Voyage of Time s’interroge sur le rôle de l’homme dans le futur. Après ces temps infinis, quel est le sens de notre passage sur Terre ?

La critique

On n’y croyait plus, et pourtant ! Il aura fallu près de deux ans au documentaire spacio-spirituel « Voyage of Time » de Terrence Malick pour réussir à se frayer un chemin dans les salles belges ! Malgré une séance unique chez nos voisins français, le public belge a ainsi la chance de découvrir sur ses écrans cette célébration contemplative et mystique de l’univers, de son commencement à son effondrement, le tout narré par la voix-off de Cate Blanchett.

Fidèle à lui-même, Terrence Malick nous offre sa vision de l’évolution de cette infinité, mais en axant sa caméra sur notre Planète Bleue, lorqu’il est question du présent. En effet, la mise en scène respecte ici la chronologie du temps pour d’abord nous illustrer le passé, puis le présent, ainsi que le futur. Tandis que la voix-off de Cate Blanchett interroge et incante la Vie et surtout son sens, le réalisateur côtoie images de synthèse et prises de vues réelles.

« Voyage of Time » est une réalisation tout aussi introspective et auto-philosophique que ses précédentes, sauf qu’il s’attaque ici à la science, mais sans pourtant s’y articuler avec soin, ce qui en dérangera plus d’un. Car c’est avant tout d’une vision de cinéaste dont il est ici question, autour des propres questions qu’il se pose sur l’espace-temps. Celle-ci questionne aussi la fragilité de notre monde, sa transformation, ou encore l’amour qu’il crée. Avec un certain savoir-faire, Terrence Malick nous offre ainsi un spectacle visuel et auditif assez saisissant, mais sans apporter de réponse à ce qu’il nous montre.



Au hasard...

RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.15