Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
🎬 Mon garçon
Réalisateur : Christian Carion
Article mis en ligne le 9 octobre 2017
dernière modification le 22 octobre 2017

par Julien Brnl
logo imprimer

➡ Vu au cinéma Caméo des Grignoux - Sortie du film le 20 septembre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • « Mon Garçon » est le premier film de Christian Carion qui n’est pas un film historique ;
  • le film a la particularité d’avoir été tourné en six jours ;
  • troisième collaboration entre le réalisateur et Guillaume Canet,
  • Guillaume Canet n’a pas eu accès au scénario du film avant de le tourner, mais juste à un dossier explicatif sur la situation de son personnage, jusqu’à la disparition de son fils, qui n’était donc pas dévoilée dans ce dossier.

Résumé : Passionné par son métier, Julien voyage énormément à l’étranger. Ce manque de présence a fait exploser son couple quelques années auparavant. Lors d’une escale en France, il découvre sur son répondeur un message de son ex femme en larmes : leur petit garçon de sept ans a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Julien se précipite à sa recherche et rien ne pourra l’arrêter.

La critique

Tourné en six petits jours, dans les décors naturels enneigés du Vercors, espacés chacun d’eux de moins de dix kilomètres, « Mon Garçon » raconte la traque d’un père pour retrouver son fils kidnappé.

Filmé majoritairement caméra à l’épaule, cette dernière ne quitte jamais Guillaume Canet du regard, tandis qu’il s’empresse d’exécuter les instructions lues, et ainsi incarner ce père, et chercher donc son fils. Alors oui, l’acteur a eu le temps de rentrer dans son rôle, et de prendre conscience des erreurs du père en question, ce qui a sans doute dû l’aider à ressentir les émotions nécessaires (lui qui est aussi père dans la vraie vie). Mais le scénario n’est quand même pas bien folichon, ce qui a sans doute permis à l’acteur de comprendre bien vite la mission de son rôle... Mais peu importe, puisque Guillaume Canet fait le boulot, tout comme Mélanie Laurent, dans le rôle de son ex-femme. D’ailleurs, la première partie du film bénéficie d’une écriture assez pertinente entre les arguments de leurs personnages, suite à la disparition de leur enfant, que ça soit au niveau de leur psychologie, ou de leurs responsabilités.

Si la mise en scène du récit est intense, son atmosphère oppressante (surtout lorsque l’étau se resserre), et ses décors adéquats (joli travail sur la photographie), ce dernier se termine malheureusement beaucoup trop vite, sans nous avoir livré, en plus, tous ses éléments de réponse. Ainsi, dans sa seconde partie, lors de la recherche à proprement parlée du fils, le film perd toute son authenticité, coulant l’originalité de sa démarche, alignant alors de grosses ficelles scénaristiques dans la course effrénée (et violente) de ce père pour retrouver son fils.

« Mon Garçon » ne révolutionnera pas le thriller français, ni même le « revenge movie », la faute à un scénario bien creux, sans envergure, qui peine à tenir la route sur la longueur, alors parsemée de trous. C’est plutôt pour ses aspects techniques de tournage, ainsi que pour son duo d’acteur principal que le film se vaut. Mais ces deux arguments ne font malheureusement pas un bon film à eux seuls.

10/20

Diaporama

Copyright 2017 Nord-Ouest Films - Diaphana Distribution

Bande-annonce :

Lire la critique de Cinécure



Au hasard...



Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53