Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
🎬 L’Expérience Interdite / Flatliners
Réalisateur : Niels Arden Oplev
Article mis en ligne le 29 novembre 2017
dernière modification le 7 décembre 2017

par Julien Brnl
logo imprimer

➡ Vu au cinéma Acinapolis Jambes - Sortie du film le 29 novembre 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • remake de « L’Expérience Interdite » de Joel Schumacher sorti en 1990 ;
  • Kiefer Sutherland, qui jouait un rôle important dans la première version, tient un rôle dans ce remake, mais secondaire et différent ;
  • un certain Michael Douglas est co-procucteur du remake, comme il l’était déjà déjà pour l’original...

Résumé : Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le processus de plus en plus loin, ils vont devoir affronter non seulement leur part d’ombre et leur passé, mais plus effrayant encore, les phénomènes paranormaux liés au fait qu’ils sont revenus de l’au-delà…

La critique

Qui ne s’est jamais posé la question de savoir ce qu’il y a après la mort, ou ce qui se passe lorsque l’on décède ? Si ce n’est pas encore le cas, alors le remake de la célèbre « Expérience Interdite » de Joel Schumacher le fait pour vous ! Exit ceci dit Julia Roberts, Kevin Bacon ou encore William Baldwin, qui ont eu la bonne idée de ne plus se poser la question, au contraire de Kiefer Sutherland, qui revient ici pour un rôle secondaire.

Dans « Flatliners » (titre en version originale), il est question d’étudiants en médecine qui tentent de découvrir ce qu’est l’au-delà, en provoquant volontairement sur eux-mêmes des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes, afin de vivre des expériences de mort imminente... Mais le problème est qu’ils vont être confrontés à des phénomènes paranormaux, qui se manifesteront à eux sous forme de leur plus grand péché, où plutôt de la personne envers qui ils ont commis ce dernier, qu’elle soit encore vivante ou non... Ils devront dès lors faire face à leurs propres châtiments, ou chercher la rédemption pour y échapper...

Le point de départ de ce film est plus intéressant, à l’heure où les scientifiques peinent à trouver des réponses sur la vie après la mort, ainsi qu’à déchiffrer les ressorts du cerveau humain, qui nous cache encore bien des mystères, qui nous sont par ailleurs (encore) impossibles à déchiffrer, suite à la complexité de cette machine. Mais alors que des étudiants tentent ici d’analyser ce qui se passe dans le cerveau lors d’une expérience de mort imminente, force est de constater que la question va très rapidement passer à la trappe.

Tout d’abord, on constate ici que ces étudiants (autrement dit « non diplômés ») sont incapables de lire correctement le scanner IRM du cerveau humain lors de l’une de leurs expériences, ce qui donne un coup dans l’aile quant à la pertinence de leur quête. Ensuite, il faut bien reconnaître que pour de futurs médecins, ils agissent de manière peu scientifique, étant davantage intéressés par l’argent que pourrait leur rapporter leur « découverte médicale », plutôt que par leurs ambitions médicales. Dès le départ, on peine ainsi à croire en ces personnages, inconscients et primitifs. Ensuite, on découvre que chacun d’eux a été responsable d’une tragédie humaine, ce qui ne nous aide pas à créer une attache empathique envers eux. Et ce n’est pas leur pathétique pardon opportuniste qui vous nous réconcilier avec eux. Bref, l’écriture des personnages (stéréotypés) est complètement poussive, tandis qu’ils subissent des péripéties dénaturées de sens.

Mais davantage plus problématique que cela, c’est la tournure invraisemblable de l’histoire, qui vacille de ses questions de départ en une espèce de thriller fantastico-horrifique, aux déviances scénaristiques se situant à des années-lumières de ce qui était attendu.

« L’Expérience Interdite » souffre aussi d’effets de genres paresseux, et d’un visuel raté, étant donné que les effets numériques sont bien plus flous et grotesques que réalistes, tandis que le montage du film subit de plein fouet le changement de cap de l’histoire, pour laquelle nous n’avons alors plus aucun intérêt, et où l’on tourne en rond.

Quand on sait que l’actrice Ellen Page ne se lance pas si facilement que cela dans un scénario, on peine à comprendre, pour le coup, ce qu’il l’a motivée à tenter l’expérience de ce remake réchauffé. Au-delà de son point de départ alléchant, « L’Expérience Interdite » est le fruit d’un travail bâclé, pré-textuel à la bonne pensée chrétienne et ses valeurs tant convoitées (péché, pardon), rabâchées ici de manière indigeste, à savoir dans l’optique de sauver sa peau ! Pour le coup, on doute de pouvoir pardonner, après avoir vécu une telle expérience...

6/20

Diaporama

Copyright 2017 Sony Pictures Releasing GmbH

Bande-annonce :

Lien vers la critique de Cinécure



Au hasard...

0 | 10 | 20 | 30

🎬 L’École Buissonnière
le 13 novembre 2017
🎬 Daddy Cool
le 9 décembre 2017
🎬 Knock
le 26 octobre 2017
🎬 Jeune Femme
le 11 novembre 2017
🎬 C’est Tout Pour Moi Le Film
le 11 décembre 2017
🎬 Bonne pomme
le 16 octobre 2017
🎬 Happy End
le 7 novembre 2017
🎬 Au Revoir Là-Haut
le 14 novembre 2017
🎬 Kingsman : Le Cercle d’Or
le 28 octobre 2017
🎬 Bienvenue à Suburbicon / Suburbicon
le 17 décembre 2017
RSS

2014-2018 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.18