Bandeau
CINECURE
L’actualité du cinéma sur RCF

CINECURE pas un blog mais le complément sur le web des émissions radio du même nom produites par Charles De Clercq pour la radio RCF en Belgique. Celui-ci est sensible aux émotions dont il se nourrit et aime analyser les rapport entre films et romans lorsque ceux-ci sont adaptés au cinéma.

Les critiques de Julien Brnl
🎬 Bonne pomme
Réalisatrice : Florence Quentin
Article mis en ligne le 16 octobre 2017
dernière modification le 22 octobre 2017

par Julien Brnl
logo imprimer

➡ Vu au cinéma Caméo des Grignoux - Sortie du film le 30 août 2017

Signe(s) particulier(s) :

  • dixième collaboration entre Gérard Depardieu et Catherine Deneuve, et la première derrière la caméra de Florence Quentin.

Résumé : Gérard en marre d’être pris pour une bonne pomme par sa belle famille. Il quitte tout et part reprendre un garage dans un village niché au fin fond du Gâtinais… En face du garage, il y a une ravissante auberge, tenue par Barbara : une femme magnifique, déconcertante, mystérieuse, imprévisible. Leur rencontre fera des étincelles…

Critiques :

Par Florence Quentin, la scénariste du film « La Vie est un Long Fleuve Tranquille » (pour lequel elle a remporté le César du meilleur scénario original), on attendait (énormément) mieux. Si sa nouvelle réalisation s’inscrit dans la liste des comédies (très) dispensables, c’est uniquement grâce à la présence de son duo Deneuve/Depardieu au générique, qui le sauve des asticots.

« Bonne Pomme » est une toute petite comédie sur le troisième âge, avec ses personnages égarés, qui se cherchent un nouvel idéal de vie, en s’y prenant bien, mais plus souvent mal. Un passé à fuir, des rencontres, et, de fil en aiguille, de nouveaux horizons qui s’ouvrent (merci les grosses économies)... C’est assez transparent, mais c’est surtout ici sans aboutissement.

Le gros point négatif avec ce film, c’est son écriture, errante, sans envergure, ainsi qu’incomplète et superficielle de ses personnages (principaux, et secondaires), dont on ne sait finalement que trop peu de choses pour pouvoir s’y attacher. Mais alors que le film s’attarde sur la relation assez unilatérale établie entre ses deux personnages principaux, celui-ci se termine sans même nous avoir livré ses intentions propres envers ceux-ci. Et puis, la nature de la relation entre le personnage de Depardieu (benêt de service) et de Deneuve (profiteuse) ne sonne, de toute manière, pas juste...

Avec ses allures de téléfilm, « Bonne Pomme » laisse ainsi véritablement sur sa fin, et passe assez mal, telle une compote froide, dans laquelle il reste encore de gros morceaux...

8/20

Diaporama

Bande-annonce :

Lien vers la critique de Cinécure





Plan du site Espace rédacteurs puce

RSS

2014-2017 © CINECURE - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53